Selon le secrtaire d'tat suisse aux Affaires trangres, une "procdure de grce" est en cours auprs du roi d'Arabie saoudite pour le blogueur Raef Badaoui.

Source AFP


Des manifestations de soutien au blogeur Raef Badaoui ont eu lieu en Europe. Image d'illustration. CITIZENSIDE/ OLIVIER GOUALLEC
Envoyer l'article un ami

Le blogueur saoudien condamn bientt graci ?
Merci d'avoir partag cet article avec vos amis

Merci de complter ce formulaire

Adresse email du destinataire :
Votre adresse e-mail :

Votre message : * Votre message Message en cas d'erreur au focus sur le champ

Veuillez saisir le code de scurit ci-dessous :










Ajouter aux favoris

Cet article a t ajout dans vos favoris.


Condamn dix ans de prison et 1 000 coups de fouet, le blogueur Raef Badaoui pourrait tre graci. Une procdure de grce est en cours auprs du roi d'Arabie saoudite, a indiqu samedi le secrtaire d'tat suisse aux Affaires trangres, Yves Rossier. J'ai t inform que la sentence a t suspendue , dclare Yves Rossier dans l'dition de samedi du quotidien de Fribourg, La Libert, prcisant avoir voqu cette affaire lors de sa visite officielle Riyad cette semaine.
Des crits critiques

Raef Badaoui, 31 ans, arrt en vertu d'une loi sur la cybercriminalit, a t condamn fin 2014 dix ans de prison et 1 000 coups de fouet. Il avait reu ses 50 premiers coups de fouet en janvier, mais cette punition avait t suspendue aprs une vague de protestation mondiale. Le blogueur a obtenu le 29 octobre le prix Sakharov pour la libert de l'esprit dcern par le Parlement europen, qui a alors appel sa libration immdiate .
La justice saoudienne, qui a ordonn la fermeture de son site internet, reproche Raef Badaoui d'y avoir publi des crits critiquant la police religieuse en Arabie saoudite et d'y avoir appel la fin de l'influence de la religion sur la vie publique.