Cest sans doute curieux, mais cest comme a Il ny avait jusque-l pas de banque marocaine installe aux Etats-Unis, malgr les 400.000 de nos ressortissants qui y rsident. Le Groupe Banque populaire vient de combler ce vide en ouvrant son Bureau de reprsentation au pays de lOncle Sam. Ce sont quand mme 500 millions de $ qui viennent de la lointaine Amrique au Maroc, chaque anne, et aucune banque pour servir leurs nombreux et heureux dtenteurs
Dans son allocution, le prsident du GBP Mohamed Benchaboune, qui a fait le voyage avec une partie de son top management, a indiqu que le rseau (Banque populaire) gre actuellement plus de 900.000 clients marocains rsidant ltranger, nos canaux captent plus de 35% des transferts dargent en provenance de ltranger, dont le volume a atteint en 2014 plus de 5,8 milliards de dollars, et nos part de march en dpts clientle au Maroc sur ce segment dpassent les 51% . Cela cre de lexprience, du savoir-faire, et des liens avec les grands organismes bancaires dEurope et dailleurs.
Concernant les banques amricaines, le prsident a prcis que ses quipes au Bureau de reprsentation aux States devront travailler darrache-pied pour conclure des accords de coopration avec des rseaux bancaires amricains denvergure fdrale . Tant qu travailler, autant voir grand et les rseaux denvergure fdrale ont ceci dintressant quils atteignent les Marocains partout o ils sont dans ce si vaste territoire amricain, dune cte lautre.
Mais il ne sagit pas que de capter les pargnants marocains aux USA Il faut et aussi, pour le Bureau de reprsentation, chercher, trouver, convaincre et capter les investisseurs amricains potentiels. Pour cela, Mohamed Benchaboune sest transform en vritable VRP de lconomie marocaine, droulant, les ralisations conomiques du pays : En termes dinfrastructure, le pays compte actuellement quelques 38 ports, 24 aroports, un rseau autoroutier qui dpasse les 1400 Km. Il a attir plus de 200 investisseurs internationaux dans le secteur de lautomobile, et plus de 100 dans le secteur laronautique dont le gant Boeing. Durant lanne 2014, les flux des investissements directs trangers (IDE) destination du Royaume ont progress de prs de 7,8% pour atteindre une enveloppe avoisinant les 3 milliards de dollars amricains .
En termes clairs, voici les instructions pour les responsables du Bureau de reprsentation : il y a de largent aux Etats-Unis et des opportunits conomiques au Maroc donc, travaillez, prenez de la peine, ce ne sont pas les occasions qui manquent, et lAccord de Libre-change sign entre les deux pays est l pour vous tracer la voie et vous permettre de faire un Grand bond en avant en matire daffaires.