Nestlé admet des conditions inhumaines de ses travailleurs en Thaïlande dans le secteur de la pêche


© Samut PrakarnSource: Reuters
Des pêcheurs dans un élevage de poissons en Thaïlande






Une enquête réalisée par le géant de l'agroalimentaire lui-même a démontré que des travailleurs pauvres des pays frontaliers avec la Thaïlande subissaient des conditions de travail s'apparentant à de l'esclavage. Nestlé promet de régler le problème.
Après avoir mené une enquête durant plusieurs années, à la demande d'organes de presse et d'ONG, sur les conditions de travail des pêcheurs travaillant sur les bâteaux et dans les élevages de fruits de mer en Thaïlande, l'entreprise multinationale Nestlé a admis une généralisation de l'esclavage dans ce secteur. Des capitaines de bâteaux Thaïlandais sans scrupules exploiteraient ainsi sans vergogne des travailleurs venus des pays pauvres voisins tels que la Birmanie ou le Cambodge.