L'Usine Digitale Auto, Par Julien Bonnet - Publié le 31 juillet 2014, à 15h14


Le gouvernement britannique a autorisé des essais de voitures sans conducteur sur la voie publique pour une période de 18 à 36 mois dès janvier 2015 dans trois villes restant à sélectionner. Le pays souhaite ainsi devenir - comme la France avec le plan industriel "véhicule à pilotage automatique" - leader dans ce domaine technologique.

Les futurs véhicules autonomes pourront bientôt être testés en conditions réelles en Grande Bretagne. Le gouvernement britannique a annoncé ce mercredi 30 juillet qu'il avait autorisé des essais de voitures sans conducteur sur la voie publique. Trois villes seront sélectionnées pour accueillir ces tests qui s'étaleront sur une période de 18 à 36 mois. Elles recevront chacune un soutien financier de plus de 3 millions de livres (4 millions d'euros).

Adaptation de la législation

"Nous verrons des voitures sans conducteur circuler dans nos rues dans moins de six mois, faisant de nous un pays à la pointe de cette technologie", a déclaré le ministre britannique du Commerce, de l'Innovation et des Compétences, Vince Cable, qui a testé une de ces voitures au siège de la société d'ingénierie automobile MIira à Nuneaton, dans le centre de l'Angleterre.

Le gouvernement a également lancé une étude, qui sera publiée à la fin de l'année, pour s'assurer que ces voitures sont conformes à la législation en matière de sécurité et de circulation. Il réfléchit également à des changements du code de la route. Deux types de véhicules feront l'objet de cet audit: les voitures où le conducteur peut reprendre rapidement le contrôle de son véhicule et celles complètement autonomes, où il n'y a aucun chauffeur.

Des tests en France en 2015 ?

La Grande Bretagne deviendra ainsi le premier pays européen à autoriser des essais de véhicules sans conducteur, doublant au passage la Suède qui avait annoncé cette mesure pour 2017. Des voitures autonomes sont déjà testées sur la voie publique au Japon, et dans plusieurs états américains comme le Nevada, la Floride et la Californie.

En France, à la suite de la remise de la feuille de route "véhicule à pilotage automatique" des 34 plans industriels le 2 juillet dernier, l'année 2015 a également été évoquée pour le démarrage des essais sur route ouverte. Mais aucune annonce officielle n'a encore été faite.