Le permis de conduire biomtrique points sera prt au dbut de lanne 2016, a annonc, lundi, Boumerds le ministre des Transports, Boudjema Talai. Nous aurons notre permis biomtrique points en dbut 2016″, a affirm M. Talai dans un point de presse anim en marge des journes de sensibilisation sur la prvention des accidents de la route.
Il a soulign que les services de son dpartement ministriel sont fin prts techniquement pour le lancement de la mise en circulation de ce document dans les dlais, grce au travail quotidien en coordination avec le ministre de lIntrieur et des collectivits locales .
Sur un autre volet, le ministre a signal la ralisation, en cours, lchelle nationale, de 2.300 km de voies ferres, au moment o 6.500 autres km sont en cours dtudes techniques.
Ces projets de lignes ferroviaires, qui sont ralises en double voie lectrifie et grande vitesse (TGV), devront traverser, leur mise en service, la presque totalit des wilayas du pays, en portant le rseau ferroviaire nationale 12.000 km , a t-il relev.
M .Talai a fait part, ce propos, de la grande importance accorde par lEtat aux projets de voies ferres, et aux travaux de modernisation, lectrification et entretien du rseau ferroviaire, actuellement en service, car le dveloppement des prestations du secteur ferroviaire est un atout considrable dans la rduction des accidents de la route , a-t-il estim.
Sexprimant, en outre, sur les accidents de la route , quil a qualifi de terrorisme routier , et de catastrophe nationale , au vue des milliers de vie humaines fauches, annuellement, et de son cot exorbitant sur le double plan moral et matriel , il a appel la ncessit de son traitement en tant que telle( catastrophe nationale) par diffrents mcanismes, dont la sensibilisation, la prvention, et la dissuasion.
En dpit de leur rle important dans la rduction des accidents de la route, les Centres de contrle technique des vhicules continuent de poser problme sur le terrain a, par ailleurs, relev M. Talai, signalant que ce dossier est ouvert aux fins dexaminer, en premier, les moyens dorganisation et de rgulation de la mission de ces centres, puis la ractivation de leur rle .
Il a fait part d une rflexion en cours pour llaboration dun cahier de charges dfinissant le type de vhicules, ayant le droit de circuler selon des conditions prdfinies, notamment concernant les gros vhicules de transport collectif actuellement, lorigine du plus grand nombre daccidents de la route en Algrie , a-t-il dit.
Aprs une tourne des diffrents stands dexposition de ces journes de sensibilisation, M. Boudjema Talai a donn le coup denvoi dune caravane nationale de prvention routire, qui sillonnera, de nombreuses wilayas du pays, avant de prsider une crmonie organise en lhonneur de personnalits et organismes, en relation avec la prvention routire.
Cette manifestation de trois jours, tenue linitiative du Centre national de prvention et scurit routire, a runi diffrents organismes, directions en plus de reprsentants des corps scuritaires et de la socit civile.