Les photos d’une femme nue sur un toit de Londres ont largement circulé dans la presse britannique ce week-end.



Vendredi et samedi entre 13h et 17h, les Londoniens ont pu assister à ce spectacle d’un genre très particulier.

Il s’agissait en réalité d’une performance artistique organisée par le studio d’arts Toynbee sur son toit. C’est à une dénommée Poppy Jackson, coutumière de ce genre de représentation, que l’on doit l’œuvre exposée ce week-end.

Le studio Toynbee a, plus tard expliqué dans un communiqué que l’œuvre «questionnait le public sur la temporalité, la place du corps, la représentation et le genre à travers l’étude de l’utilisation du corps dans une performance présenté comme un acte militant».