Le constructeur français dévoilera fin octobre, au salon de Sao Paulo, le concept d’un futur pick-up Duster. Cet engin devrait être produit au Brésil pour l’Amérique du sud, puis sur un site méditerranéen pour l’Europe. Le véhicule sera lancé a priori en 2015, selon des sources internes.


Ca manquait. Renault devrait dévoiler le concept d'un futur pick-up à « bas coût », sur la base de son célèbre 4x4 Duster, au prochain salon de l'auto brésilien de Sao Paulo. Ce véhicule indispensable dans les pays émergents, notamment en Amérique du sud, devrait être industrialisé à Curitiba au Brésil, pour un lancement en 2015. Ce modèle serait ensuite produit sur le pourtour méditerranéen pour une commercialisation en Europe, selon des sources internes.

Sous le nom de Dacia en Europe
Les usines de Bursa (Turquie) ou de Tanger (Maroc) seraient a priori les choix possibles pour l'implantation d'une ligne de montage de ce modèle. Le véhicule, typé loisirs en Amérique du sud, pourrait s'appeler là-bas Renault Duster. Il affronterait notamment au Brésil les Fiat Strada (81.000 ventes sur six mois en Amérique latine, dont 75.000 au Brésil) et Volkswagen Saveiro (34.400 unités au Brésil). Le segment des pick-ups au Brésil, dominé par Fiat, a atteint sur six mois 154.000 unités.




En Europe il s'agirait en revanche d'une version plus utilitaire, qui reprendrait un autre nom et serait diffusée sous la marque roumaine Dacia. Dacia avait lancé au départ une version pick-up de sa première Logan. Mais, le constructeur a eu besoin de capacités pour son Duster et a du coup arrêté la commercialisation de ce véhicule, un peu petit et très spartiate. La Logan pick-up est toutefois produite toujours en Afrique du sud et commercialisée par l'allié japonais Nissan.

Le Duster, un gros succès
Lancé il y a quatre ans, le 4x4 Duster de Renault constitue un vrai succès. Il est produit dans cinq usines à travers le monde : Curitiba (Brésil), Pitesti (Roumanie), Medellin (Colombie), Moscou (Russie), Chennai (Inde). Le millionième exemplaire cumulé est sorti en avril dernier du site de Curitiba. Premier débouché: la Russie avec 151.600 unités au cumul. La France est le deuxième marché avec 145.600.



Le Brésil arrive en troisième position à 117.300. En 2013, les ventes de Duster avaient atteint plus de 376.000 unités. C'est le véhicule plus produit du groupe au losange, devant la Clio IV. Renault vise un demi-million d'unités annuelles à terme pour ce véhicule tous-chemins, simple, robuste et fonctionnel. La rentabilité du Duster est bonne, puisque l'on évoque en interne une marge de 15% environ.



Le Duster couronne la gamme « Entry » de Renault, également constituée des fameuses Logan et Sandero, Dokker et Lodgy, ces deux dernières connaissant un succès très mitigé. Tous ces modèles « Entry » ont passé pour la première fois la barre du million de ventes annuelles l'an passé (1.084.519, contre 953.575 exemplaires en 2012). Soit 41,3% du volume total de l'ex-Régie. Sans cette gamme, les ventes de Renault auraient reculé de 3,2% en 2013

la tribune fr