La prochaine version du navigateur internet Firefox permettra de bloquer les outils de pistage


La prochaine version du navigateur internet Firefox permettra de bloquer les outils de pistage, et notamment les éléments utilisés pour analyser l'activité des internautes, a annoncé la fondation américaine Mozilla, qui développe le navigateur.

Si Firefox comporte déjà une fonction "navigation privée" qui permet aux utilisateurs de surfer sans enregistrer leur historique de navigation, elle ne garantit pas l'anonymat sur internet : le fournisseur d'accès à internet, l'employeur ou les sites visités eux-mêmes peuvent toujours garder des traces.

La version 42.0, qui doit sortir le 3 novembre, va offrir la possibilité de bloquer tous les contenus et programmes permettant de suivre le comportement des internautes, et aussi les bannières publicitaires.

"Nous n'allons plus charger (...) une bannière publicitaire ou un code venu d'un site tiers que nous estimons être capable de pister" les internautes, a expliqué Mark Mayo, vice-président de Mozilla responsable de Firefox.

Contrairement à d'autres navigateurs comme Internet Explorer, propriété de Microsoft, Firefox est produit par une fondation privée à but non lucratif.

L'utilisateur pourra toujours choisir de débloquer les éléments concernés s'il les juge indispensables à sa navigation, a précisé le responsable.

"Les gens nous le demandaient. (...) Partout dans le monde où on utilise Firefox, les gens ont demandé de pouvoir contrôler" les traces qu'ils laissent sur le web, a relevé M. Mayo, de passage à Paris.