La Cour permanente d'arbitrage de La Haye va sommer lundi la Russie de verser 50 milliards de dollars de dommages et intérêts aux anciens actionnaires de la défunte compagnie pétrolière russe Ioukos, écrit le journal russe Kommersant.

La Russie va devoir verser 50 milliards de dollars à titre de dommages et intérêts aux anciens actionnaires de la compagnie pétrolière russe Ioukos, selon le journal russe Kommersant.
L'Etat russe devrait faire appel du jugement, ajoute Kommersant sur son site internet, qui ne précise pas quelles sont ses sources.

LES ANCIENS ACTIONNAIRES AVAIENT RÉCLAMÉ 100 MILLIARDS DE DOLLARS

Un groupe d'anciens actionnaires de Ioukos avait réclamé à Moscou 100 milliards de dollars pour avoir exproprié la compagnie pétrolière, qui était contrôlée par l'oligarque Mikhaïl Khodorkovski, naguère homme le plus riche de Russie avant de passer de longues années en détention.

Arrêté en octobre 2003 et condamné à dix ans de prison pour détournement de fonds et fraude, Mikhaïl Khodorkovski, qui a nié les faits reprochés, a bénéficié en décembre dernier d'une libération anticipée, sortant de prison huit mois avant d'avoir purgé la totalité de sa peine.

Ioukos, qui pesait jadis 40 milliards de dollars, a été démantelé et la majeure partie de ses avoirs ont été transmis à Rosneft, compagnie pétrolière dirigée par un ancien collaborateur du président russe, Vladimir Poutine.

usine nouvelle