Au premier trimestre 2014, l'opérateur Ooredoo compte plus d'un million de nouveaux abonnés et réalise plus de 104 millions de dollars de bénéfice.

Selon un bilan financier du 1er semestre 2014, du Groupe Ooredoo, la filiale algérienne de l'opérateur de téléphonie mobile, a réalisé des revenus de l'ordre de 647,8 millions de dollars (50,8 milliards DA) contre 523,6 millions de dollars (41,2 milliards DA) à la même période de l'année dernière, soit une hausse de 23% en dinars algériens. Durant cette même période, Ooredoo (Algérie) compte « plus d'un million de nouveaux clients», portant ainsi le parc d'abonnés à «10,93 millions au 2ème trimestre 2014 contre 9,92 millions au 1er trimestre 2014».

En outre, le bilan affirme que Ooredoo (Algérie) a investi «164 millions de dollars en 6 mois», «contre 112,9 millions de dollars US au 1er semestre 2013», soit une progression de +45%. Le bénéfice net de la filiale algérienne de Ooredoo a enregistré une «croissance de +12% passant à 104,7 millions de dollars, au 1er semestre 2014 contre 93,8 millions de dollars US au 1er semestre 2013».

L'EBITDA de Ooredoo (Algérie) s'est élevé à 260 millions de dollars (20,4 milliards DA), au 1er semestre 2014, contre 219 millions de dollars US (17,24 milliards DA), au 1er semestre 2013, «soit une augmentation de +18%, en DA». Quant au revenu mensuel moyen réalisé avec un client (ARPU), il est passé à «10 dollars US au 1er semestre 2014 contre 9,3 dollars US au 1er semestre 2013 soit une progression de +8%».

«Dans le groupe, Ooredoo (Algérie) conserve sa position de n°1, en taux de croissance et continue à enregistrer les meilleurs résultats avec des parts dans le groupe, en constante augmentation. Par les chiffres, Ooredoo (Algérie) représente 11,6% du nombre d'abonnés du groupe, 14,3% des revenus, 13,8% de l'EBITDA, et 15,1% des investissements», indique un opérateur.

«Ooredoo maintient son leadership, notamment, en 3G et enregistre une progression financière exceptionnelle. Ceci est dû à la confiance continue des Algériens dans nos services et notre marque», a déclaré le directeur général de Ooredoo, Joseph Ged, à l'annonce de ces résultats. Ooredoo (Algérie) «compte poursuivre sa politique d'investissement à l'avenir et contribuer au développement du secteur de la téléphonie mobile national», précise encore le communiqué de l'opérateur.