Nec lance un moniteur au format 4:3 haut de gamme, comme on n'en avait plus fait depuis des années.

Spéciale dédicace à nos lecteurs historiques. À tous ceux qui, dans les commentaires de chacune de nos actualités pour de nouveaux moniteurs, regrettent l'élargissement des écrans, qui passent du 16:10 au 16:9 voire même au 21:9.

Après Eizo, qui leur a consacré le seul moniteur carré du marché grand public, c'est maintenant au tour de Nec de leur rendre un (dernier ?) hommage. Pour la première fois depuis des années, la « compagnie d'électricité nippone » lance pour ce faire un moniteur au format 4:3.

Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : 0000022608193398-photo-nec-multisync-p212.jpg 
Affichages : 1 
Taille : 43.7 Ko 
ID : 1578

Le Nec MultiSync P212 est un moniteur de 21,3 pouces et de 1600 x 1200 pixels comme on n'en fait plus. Et aussi comme on n'en a jamais fait. Il bénéficie effectivement de technologies inexistantes du temps de la suprématie du 4:3. Il exploite notamment un rétro-éclairage à LED, plutôt qu'un rétro-éclairage CCFL. Pour autant, le design est d'époque, le boîtier reste très épais puisqu'il mesure 6,4 cm de profondeur.

L'écran repose aussi et surtout sur une véritable dalle IPS 10 bits, et offre une vraie palette de 1,07 milliard de couleurs par le biais de ses entrées DisplayPort ou HDMI compatibles 10 bits. Il revendique d'ailleurs une bonne fidélité des couleurs : 98 % de l'espace colorimétrique sRGB, et 77 % de l'Adobe RGB. C'est par ailleurs un moniteur professionnel comme un autre, promettant un taux de contraste statique de 1500:1 et une luminosité maximale de 450 cd/m².

Le Nec MultiSync P212 est disponible dès à présent aux États-Unis, en noir ou en blanc, pour 900 dollars. C'est un moniteur haut de gamme, destiné à des besoins spécifiques en entreprise. Il est même décliné en version Spectraview II, livrée avec une sonde de calibration et dont les dalles sont sélectionnées pour leur qualité supérieure, pour 1 150 dollars. Il a été annoncé en France, mais sans prix ni date de lancement.