Sayed Nasrallah : Gaza la remport, les Israliens vont vers le suicide aprs la dfaite

A l'occasion de la journe mondiale d'al-Qods, le secrtaire gnral du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a prononc un discours devant des milliers de partisans de la rsistance rassembls au complexe du maitre des martyrs dans la Banlieue Sud de Beyrouth.

Prsent en personne cette fois, Sayed a consacr son allocution la guerre isralienne contre Gaza. Voici les ides principales de son discours :
Je salue votre prsence massive malgr les dangers scuritaires qui nous ont pousss liminer les iftars communs de Ramadan cette anne...Toutefois, les dveloppements dans la Bande de Gaza nous obligent de nous rassembler ici pour rendre hommage la population et la rsistance de l'enclave palestinienne.

Avant de commencer, nous prsentons nos condolances aux familles libanaises qui ont perdu les leurs dans le crash de l'avion algrien.

En cette journe, nous saluons les mes des martyrs palestiniens qui ont t victimes de l'agression sioniste. De plus, nous rendons hommage aux mes des martyrs de la guerre de juillet 2006.

La journe d'al-Qods, proclame par l'imam Khomeiny vise garder la cause de la Palestine vivante dans les curs et les esprits. Le fait d'avoir choisi le dernier vendredi du mois sacr de Ramadan montre l'importance et la sacralit de cette cause.

Suite l'usurpation sioniste de la Palestine, et l'expansion de l'ennemi dans plusieurs pays arabes, l'objectif des sionistes fut la liquidation de la cause palestinienne, voire son limination. Ils cherchaient faire oublier au monde l'existence du peuple palestinien, de la ville sainte d'al-Qods. Les sionistes ne comptaient jamais rendre un pouce de la terre palestinienne, ni permettre aux rfugis palestiniens de rentrer leur pays.

Voici le projet sioniste pour la Palestine. Ils savaient par contre qu'une telle politique ne peut se raliser en un ou deux ans. Pour cette raison, ils ont mis en place une politique long terme, un long programme visant liquider la cause palestinienne.

A titre d'exemple, les sionistes supposaient que les terres arabes peuvent intgrer le peuple palestinien, que ce soit au Liban, en Syrie, en Jordanie, en Irak et dans les pays du Golfe, etc...
Ils ont provoqu des causes centrales propres chaque pays pour leur faire oublier la cause palestinienne.

Aujourd'hui, alors que Gaza est gorge par les sionistes, les peuples de certains pays sont proccups par les moyens d'assurer le gaz ou les besoins de premire ncessit. Ils ont cherch des ennemis aux peuples de la rgion.

Les Israliens voulaient pousser les peuples arabes oublier la cause palestinienne jamais. Une chambre noire uvre jour et nuit pour rompre les liens entre les peuples arabes et le peuple palestinien.

Par ailleurs, ils ont provoqu des guerres et des crises pour occuper le peuple palestinien et le pousser au dsespoir.

La tnacit de la Syrie, la victoire de la rvolution islamique en Iran, les exploits de la rsistance au Liban, et surtout la dcision du peuple palestinien et sa volont de rentrer sa terre furent les facteurs essentiels qui ont sabot le projet sioniste.
Malgr les conditions difficiles, les Palestiniens n'ont pas flchi.

Le peuple palestinien a combattu en faveur de cette cause. Les Etats-Unis, l'Occident, Isral et plusieurs pays arabes ont collabor ensemble pour liquider la cause palestinienne. La situation dans plusieurs pays est le reflet de ce programme destructeur, travers des rvolutions, qui ont t au dbut justes et relles, mais qui ont t droutes. On assiste la destruction des armes et des socits dans pays arabes divers. La Syrie tait et restera le rempart solide face au projet sioniste, et elle a toujours embrass la rsistance. Pour cette raison, on a impos la Syrie une guerre atroce.

Malheureusement, l'Irak est entr dans un tunnel sombre sous le titre de la mise en place d'un Emirat islamique. D'ici, nous condamnons les atrocits auxquelles sont exposs les chrtiens et les musulmans d'Irak. Nous condamnons les destructions des mausoles de prophtes, des glises et des mosques.

Je crains que ces destructions ne pavent la voie la destruction par les sionistes de la sainte mosque d'al-Aqsa.
Notre nation passe par ses pires situations. Mais le peuple palestinien souffre le plus, la cause palestinienne est la plus menace. Le grand dfi est de savoir o se placer, o combattre, et qui devons nous combattre.

Dans ce cadre, s'inscrit la guerre actuelle contre Gaza et la guerre contre le Liban en 2006, et contre Gaza en 2008. Aujourd'hui, nous pouvons bien comprendre tout ce qui se passe Gaza, parce que nous tions exposs la mme guerre. Le prtexte de la guerre est le mme : l'enlvement des colons (2014) et la capture des soldats (2006). Les Israliens ont exploit l'enlvement des trois colons, pourtant on ne connait toujours pas les auteurs. Cet incident fut le prtexte du lancement de la guerre contre Gaza. Les milliers de raids, les massacres, l'offensive terrestre, le mutisme international voire la complicit de certains pays comme les Etats-Unis, l'Occident, des pays arabes...

En contrepartie, la tnacit du peuple de Gaza, l'endurance ingale de la population mais aussi la rsistance politique.
Ce qui tranchera la guerre Gaza est le trio suivant : les combats sur le terrain, la tnacit populaire et celle politique.

Au Liban, les Israliens avaient fix une barre leve de leurs conditions. Mais la fin, ce sont eux qui ont qumand la fin de la guerre. Donc, les exploits des combattants hroques, l'endurance du peuple et la tnacit politique furent les facteurs de cette victoire au Liban.

A Gaza on cherche liquider la rsistance, la culture de la rsistance et l'espoir en l'efficacit de la rsistance. Le sang qui coule dans les veines des habitants de Gaza, les missiles de la rsistance, les tunnels sont tous viss dans cette guerre.

Alors qu'elle enterre ses martyrs, Gaza l'a remport aujourd'hui. La rsistance l'a remport. Cette rsistance ralisera la victoire. La bataille sur le terrain oppose les Israliens (la plus forte arme du monde qui a d former des commissions pour tirer les leons de sa dfaite en 2006 et 2008) la Bande de Gaza, un terrain assig de toutes parts depuis des annes. Face cette ralit, nous voyons l'chec isralien et les exploits de la rsistance.

Personne ne connait l'objectif isralien dclar de cette guerre. Les Israliens n'ont pas fix un haut plafond de leurs objectifs, parce qu'ils ont peur de l'chec. Ils ne parlent pas du soldat captur. Ils fixent de simples objectifs pour parler ensuite d'exploit en cas de leur ralisation. Les Israliens ont chou sur le plan de renseignement pour dterminer les endroits des tunnels, les cibles de commandants de la rsistance. L'arme de l'air a chou dans la ralisation d'une victoire Gaza, comme ce fut le cas au Liban. 18 jours au dbut de l'offensive, l'arme de l'air n'a pas russi raliser son objectif, de frapper les commandants de la rsistance. Les Israliens prtendent avoir assassin des dirigeants de la rsistance palestinienne mais qui sont toujours vivants.

L'offensive terrestre a chou. Un commentateur isralien dit : notre arme a chou, le Hamas et le jihad ont russi. Ils ont tu nos commandants. Netanyahu, Yaalon et le reste des dirigeants craignent une incursion terrestre.

Face ces checs, les Israliens ont commis des massacres contre les civils. Ils aspirent, comme ils l'ont fait au Liban, pousser la population manifester et rclamer des factions de la rsistance de cesser les combats. Ceci signifie que l'arme isralienne est alle Gaza pour tuer les enfants seulement.

Gaza dit aujourd'hui aux Israliens : Vous n'osez point combattre nos rsistants que derrire des murs, vous tes des lches n'ayant pas le courage pour affronter les combattants.
En juillet, nous sommes arrivs bombarder Khodeira. Les Palestiniens ont commenc par bombarder Tel Aviv. Ils ont donc fait preuve d'une capacit couvrir toute la superficie de la Palestine occupe.

La rsistance qui paie de grands sacrifices a rejet un cessez-le-feu au moment o les Israliens couraient ds le dbut pour cesser les hostilits. C'est la rsistance qui imposera aux Israliens ses conditions pour une solution.

Il est de notre responsabilit de mettre de ct nos diffrends sur les multiples sujets pour nous accorder autour de la cause de Gaza. Malheureusement, certains mdias arabes imputent la rsistance palestinienne la responsabilit de l'effusion du sang. Pis encore, d'aucuns ont affich leur solidarit avec les soldats israliens qui tuent les enfants Gaza. Celui qui ne veut pas se solidariser avec Gaza pour des diffrends politiques, qu'il se taise au lieu de prononcer de tels propos honteux.
Le soutien politique, moral voire militaire des combattants de Gaza.

Nous devons ici rappeler que l'Iran, la Syrie, le Hezbollah n'ont jamais cess de soutenir la rsistance palestinienne sur tous les plans, matriel, politique, logistique et autre. Il suffit de dresser une liste de ce que l'axe de la rsistance a offert aux Palestiniens, et de ce que les autres pays l'ont fait cet gard. Face cette guerre, nous, au Hezbollah, tions et resterons toujours ct de toutes les factions de la rsistance. Nous n'allons pargner aucune forme de soutien ce peuple. Nous sommes de vritables partenaires de cette rsistance, des partenaires de la victoire, des maux, et de la rsistance. Nous suivons de prs tous les dtails de cette guerre.

Nous disons aux combattants de Gaza : Nous sommes avec vous, et nous n'allons pas vous laisser. Et la toile de l'araigne : Vous tes embourbs dans le bourbier de l'chec, ne
continuez pas votre chemin vers le suicide final.

Source : French.alahed