Dcidment, cette anne, le plerinage La Mecque naura pas du tout t comme prvu. Les Marocains qui se sont dplacs pour accomplir leur rituel ont t tour tour choqus par la chute de la grue, puis par la gigantesque et meurtrire bousculade de Mina. Voulant revenir au pays, ils se sont aperus que les avions RAM ne sont pas au rendez-vous.

Plusieurs vols ont t retards au dpart de Jeddah, certains tant prvus aujourdhui mme lundi 28 septembre mais ne dcolleront que dans la nuit, voire demain matin. Les plerins, soumis rude preuve et angoisss par les vnements de cette anne, certains nayant mme pas pu encore joindre leurs familles, sont dans un tat de stress avanc , confirme le frre dune hajja encore bloque Jeddah mais qui a pu communiquer avec le Maroc.
La RAM a ragi, expliquant les causes de ce retard et publiant un communiqu danthologie. Voici ce quon y lit, entre autres Les premiers vols de la phase retour de lopration du Haj ont t lancs aujourdhui (28 septembre, NDLR). Suite au fait que le jour de lad en Arabie Saoudite a concid cette anne avec le mme jour de lad au Maroc, le trafic des premiers vols a connu une certaine congestion. En fait, la programmation des vols retour se basait sur le dcalage habituel dun jour entre les ftes des deux pays. Mais, puisque les deux pays ont ft lad le mme jour (fait rare), la programmation des premiers vols devait subir des changements. Par consquent, certains vols enregistrent des retards au dpart de laroport de Jeddah .
La compagnie nationale explique quelle a t surprise par la concidence de la fte, le mme jour, au Maroc et en Arabie Saoudite. On pourrait se demander pourquoi, et on est surtout effar par lignorance de la compagnie ainsi que le montre ce communiqu En effet, on connat le jour de la lad al-Adha dix jours avant, puisquil est fix le 10me jour du mois hgirien de Dou al Hijja. Un dlai, en principe, suffisant pour sorganiser. Personne, donc, au sein de la compagnie, navait compris que le jeudi 24 septembre serait jour de fte en Arabie Saoudite et au Maroc.
Par ailleurs, affirmer que certains vols enregistrent des retards au dpart de laroport de Jeddah est une attitude pour le moins lgre, manquant totalement de prcision. Certains , des retards Un peu plus dexactitude aurait t bienvenue de la part dune compagnie qui se dit plus loin dans le mme communiqu (sensible) aux conditions particulires dans lesquelles sest droule lopration Haj cette anne et (mue) par (un) sentiment de solidarit vis--vis des plerins . En effet, nos plerins ont connu des moments difficiles, et auraient t en droit dattendre de la RAM un peu plus dempathie, de comprhension et, surtout, defficacit.
Enfin, une question demeure Pourquoi, aprs le drame de Mina, la compagnie arienne na programm le dbut de son opration retour que le lundi, trois jours aprs la fin dun plerinage tragique, et sachant que plusieurs personnes voulaient entrer le jour mme au Maroc, explique notre source ?...
On comprend que tout cela ait perturb les plannings initiaux des Saoudiens et des compagnies qui assurent le transport des plerins sur leur sol, mais on a peine imaginer que des procdures de secours et durgence naient pas t prises en temps et en heure. Il nempche que la RAM prsente ses vifs remerciements aux autorits saoudiennes pour la coopration exemplaire dont elles ont fait preuve et pour lui avoir autoris la mise en uvre de vols supplmentaires dans les plus brefs dlais .