La navigation satellitaire constitue un crneau opportun pour le dveloppement de la coopration algro-russe, la Fdration russe proposant son propre systme de positionnement GPS.
Chrif Bennaceur - Alger (Le Soir)
Intervenant hier lhtel Sheraton-Club-des-Pins, le directeur gnral du conseil daffaires russo-arabe, Stanislav Yankovets a affirm lintrt de son pays pour impulser des projets concrets dans notamment le domaine de la navigation satellitaire usage civil. Ainsi, la Fdration de Russie propose lAlgrie la possibilit de bnficier de son propre systme de positionnement et de datation par satellite Glonass. Oprationnel depuis 2010, assez important sur le plan technologique et dune prcision et efficacit apprciables, le systme de golocalisation Glonass concurrence le systme de satellites Navstar, dvelopp aux Etats-Unis et constituant le GPS (Global Positioning System). Cest ce que laisse entendre clairement le responsable du conseil daffaires russo-arabe, invitant lAlgrie en profiter. Celui-ci intervenait lors de louverture du Forum international dinvestissement et de commerce, organis par le Centre arabo-africain dinvestissement et de dveloppement (CAAID), sous lgide des ministres de lIndustrie et des Mines et du Commerce et avec la collaboration de lUniversit dAlger 3. Autre focus pour lestablishment conomique russe, la communication sans fil en rseau (Wi-Fi), Stanislav Yankovets voquant une disponibilit similaire. Ayant particip la quatrime dition de la Semaine daffaires russe Alger, tenue durant la semaine dernire, le directeur gnral de la chambre arabo-russe a galement voqu la volont de la Russie intensifier sa coopration avec lAlgrie dans le secteur de la construction et de la modernisation portuaire. Mais aussi dans le transport ferroviaire o des projets importants, dune valeur de plusieurs milliers deuros, sont maturs selon M. Yankovets qui ne manquera pas dvoquer la prsence russe galement dans le secteur des hydrocarbures et de lnergie. Une intensification de la coopration bilatrale diversifie laquelle le directeur gnral de la chambre daffaires russo-arabe appelle les oprateurs conomiques et institutionnels algriens contribuer, en participant aux manifestations denvergue prvues court et moyen terme tant en Russie quen Algrie. Une invite similaire que le reprsentant de lassociation des industriels et hommes daffaires turcs (Musiad), Ghozlane El Masri, adressera galement aux oprateurs algriens, voire arabes. De fait, une coopration conomique intensifie et concrte au niveau bilatral entre ces deux pays et lAlgrie pourrait ltre galement entre les pays arabes et africains. Cest justement la finalit de ce Forum international, organis sous le thme Vers le dveloppement du commerce et de linvestissement et le transfert de la technologie, et marqu par la participation de reprsentants de plusieurs pays arabes, africains et russe. Il sagit pour les participants de rflchir sur une dynamique oprationnelle et optimale dintgration conomique et commerciale entre les deux continents. Cela mme si une zone de libre-change est dj lance dans la zone arabe, et en voie de maturation au niveau africain, et que des accords de coopration sont signs, les changes intra et interrgionaux demeurent cependant encore faibles par rapport ceux en cours avec dautres espaces commerciaux du monde. Comme il sagit, insiste-t-on, de booster le transfert technologique, linvestissement industriel et duvre faciliter davantage les conditions rgissant le commerce, lentrepreneuriat, le dveloppement des partenariats ainsi que linternationalisation, voire consolider la plateforme dexportations et dassistance quest le Maghreb et en particulier lAlgrie. Notons par ailleurs, selon un associ de la Banque islamique de dveloppement, Chahir Benhalima, que les financements accords depuis 1975 par ce groupe banquier lAlgrie, slvent quelque 450 millions de dollars et ont t destins notablement vers le dveloppement des infrastructures et des services publics dont lassainissement.
C. B.