Par deux fois, en 24 heures, le ministre de lIntrieur a t accus de mensonge, rien de moins, et pas dans une discussion de caf de commerce. La premire fois, laccusation a t porte par le secrtaire gnral du parti de lIstiqlal, et la seconde par Mati Mounjib, historien politique et professeur universitaire, prsident de Freedom Now Maroc. Sil ny a pas raction, argumente, du ministre, cest sa crdibilit qui sera fortement sujette suspicion.
Avec Hamid Chabat et lIstiqlal
Une information a circul dans les mdias marocains, et na pas t dmentie par le ministre, concernant une communication du ministre Mohamed Hassad en plein conseil de gouvernement, jeudi 17 septembre, sur une tentative de chantage exerce par Hamid Chabat contre lEtat. Le chef de lIStiqlal aurait demand Hassad dagir sur le RNI pour que ses lus la Rgion Fs-Mekns votent pour lui et non pour Mohand Laenser, sous peine de grabuge Fs et/ou de retournement dalliance de lIstiqlal qui renoncerait alors lopposition et se rapprocherait de la majorit.
Un communiqu du parti de lIstiqlal, publi vendredi 18, stonne perfidement du dlai pris par le ministre pour faire cette rvlation, et lui demande trs gentiment dapporter des preuves de ces accusations, pour clairer lopinion publique, nest-ce pas puis dment lensemble du propos du ministre de lIntrieur.

Avec Mati Mounjib
De son ct, le Pr Mati Mounjib affirme avoir t interdit de quitter le territoire la semaine dernire pour, prcis-t-il, atteinte la scurit de lEtat , ainsi que le lui a notifi un policer de laroport. Puis il a observ une grve de la faim de trois jours. Samedi 19 septembre, le ministre de lIntrieur a publi un communiqu disant que Mati Mounjib est poursuivi par la justice pour des faits ayant trait des anomalies de gestion dun centre dtudes alors prsid par Mati Mounjib . Dmenti cinglant de lintress : lIntrieur ment et je le mets au dfi de prouver ses accusations de mauvaise gestion de mme que je le mets au dfi de nier, preuve lappui, mon interdiction de sortie du territoire. Quil rende publics les enregistrements vidos des camras de laroport .
Les dclarations de Hassad et le communiqu du ministre de lIntrieur, donc, sont formellement dmentis par les intresss que sont Chabat et Mounjib. Mohamed Hassad devra donc faire bien plus quun propos ou quun communiqu pour convaincre une opinion publique et des mdias de plus en plus impliqus.
Mohamed Hassad devra faire plus, et mieux
Mohamed Hassad, de lavis de ceux qui le connaissent, est un homme droit, et franc. Il a pour lui une bonne rputation de wali, de ministre et patron de la RAM ; de plus, tout le monde aujourdhui lui reconnat une quasi parfaite organisation et matrise du processus lectoral. Mais il a contre lui, en revanche, les tracasseries faites lAMDH, pour lesquelles la justice a condamn le ministre de lIntrieur, comme il a contre lui dautres faits comme larrestation de Hicham Mansouri, journaliste dinvestigation, et les interrogatoires de certains de ses confrres ayant la mme spcialit.
AAB