Moscou ne troque pas la Syrie contre l'Ukraine (ambassadeur à l'ONU)

La Russie n'acceptera pas le marché sur l'adoption d'une résolution sur des couloirs humanitaires dans l'Est de l'Ukraine en échange de l'accord d'adopter une résolution sur la Syrie renfermant la menace de recours à la force, a déclaré l'ambassadeur russe à l'ONU Vitali Tchourkine au cours d'une conférence de presse donnée au siège des Nations Unies.

Il a démenti les affirmations d'après lesquelles la position de la Russie lors des négociations sur la Syrie et l'Iran aurait durci à cause du soutien accordé par l'Occident aux autorités de Kiev, ayant noté que ces questions n'avaient « aucune influence » l'une sur l'autre.

La veille, la Russie a remis au Conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution sur le cessez-le-feu et la création de couloirs humanitaires dans l'Est de l'Ukraine en vue d'accorder une assistance à la population.

Par La Voix de la Russie