Prs de 1 000 personnes se sont retrouves hier au pied du Castillet autour d'un drapeau palestinien gant. Le mouvement s'intensifie.

Haranguant de sa voix forte la foule compacte - prs de 1 000 personnes au bas mot - amasse hier aprs-midi au pied du Castillet, Yamina Tadjeur a clairement appel au boycott des produits israliens, vendus en grandes surfaces. Produits qui, selon le porte-parole du Collectif 66 Paix et Justice en Palestine, "se trouvent partout dans les rayons : fruits et lgumes, mais aussi repas complets, biscuits apritif, cosmtiques, produits en PVC dans les jardineries, produits pharmaceutiques".

Boycott d'Orange galement

Appel galement au boycott d'Orange qui, selon le collectif, "doit rompre son partenariat avec les colonialistes israliens !". Brandissant pancartes aux slogans percutants, voire drangeants, mais aussi des dizaines de photos d'enfants martyrs de Gaza, les manifestants et les sympathisants - dont beaucoup taient draps dans les couleurs de la Palestine -, ont fini par faire un sit-in autour d'un immense drapeau palestinien dpos mme le sol, au pied du Castillet. Aucun dbordement n'a t dplor. Des cordons de police, discrets et dissuasifs, entouraient les manifestants.

La dfense des droits humains

"Il y a quelques jours, nous tions une poigne ; puis nous fmes plus de 400 et l vous tes venus nous rejoindre en force !", s'est rjoui Bernard Cholet, militant de la premire heure, s'adressant la foule. Il poursuivait : "Nous ne cderons pas un pouce de terrain et jetterons toute notre nergie dans la bataille pour la dfense de la paix et des droits de tout un peuple, aujourd'hui bafous". C'est au son de "Nous sommes tous des Palestiniens" ou "Enfants de Gaza, enfants de Palestine, c'est l'humanit qu'on assassine !", que les organisateurs ont invit les gens signer des ptitions dont une a t porte au prfet des P.-O.

La campagne "BDS" se durcit

"Les chars sont entrs dans Gaza. L'opration ' BDS' (pour boycott, dsinvestissement, sanctions, ndlr) va se durcir et s'amplifier. Je vous invite donc tous nous soutenir pour que notre mouvement soit encore plus fort et structur face la complicit honteuse, gnrale et silencieuse des gouvernements europens !", a martel encore Yamina. Prochain rassemblement prvu ce mercredi 18h, place Arago.