"Le Monde" révèle qu'une nouvelle enquête est passée à la trappe sur la chaîne cryptée contrôlée par Vincent Bolloré.



Le journalisme d'investigation ne semble plus le bienvenu sur Canal+ depuis que la chaîne a été reprise en main par Vincent Bolloré. Le Monde affirme dimanche 13 septembre qu'un nouveau documentaire a été déprogrammé par la direction des programmes de la chaîne cryptée. Cette enquête intitulée Hollande-Sarkozy, la guerre secrète devait être diffusée le 28 septembre en seconde partie de soirée dans le magazine "Spécial Investigation".

"Nous en avons été avertis dimanche matin", explique au Monde Luc Hermann, un des dirigeants de l'agence Premières Lignes, qui a produit ce documentaire réalisé par Jules Giraudat et Eric Mandonnet. "La direction du magazine nous a expliqué qu’il ne s’agissait pas d’un acte de censure, mais aucune raison de cette déprogrammation ne nous a été avancée", dit-il.

Aucune date de diffusion reprogrammée
Stéphane Haumant, responsable de "Spécial Investigation", confirme cette déprogrammation, mais assure qu'il ne s'agit "pas d'une question de contenu", écrit le journal. D'ailleurs, "le service juridique de la chaîne, qui a visionné le documentaire cet été, a donné son feu vert pour la diffusion", indique Le Monde. En attendant, aucune date de diffusion n'est reprogrammée, selon le journal

Ce documentaire, fruit de plusieurs mois d'enquête, décrit les coulisses de la guerre de communication que se livrent le chef de l'Etat et son prédécesseur, explique le journal, qui évoque les coups bas fomentés, les rumeurs répandues et les cabinets noirs à pied l'œuvre. Avant ce documentaire, d'autres auraient fait les frais de la censure : d'abord celui baptisé "Evasion fiscale, une affaire française", consacré au Crédit mutuel, puis un autre sur l’Olympique de Marseille, diffusé à l'antenne, mais inaccessible sur les plateformes de replay de la chaîne.