Voici la somme volatilise en 50 ans dexploitation de lor noir. Le Nigeria, premier pays africain exportateur de ptrole, a perdu, en 50 ans dexploitation, pas moins de 400 milliards de ptrodollars. Une somme colossale qui aurait t dtourne, privant ainsi la population dune manne financire mme damliorer son quotidien.

Quatre-cents milliards de ptrodollars volatiliss en 50 ans ! Une somme colossale qui aurait t dtourne, privant ainsi les Nigrians dune manne financire mme damliorer son quotidien.

Selon lex-vice prsidente charge de lAfrique la Banque mondiale, Obiageli Ezekwesili, le ptrole reprsente 90 % des recettes dexportations du pays (Nigeria) dont 80 % sont accapars par 1 % de la population . Et de tirer la sonnette dalarme : Le pays va manquer coup sur tous les objectifs du millnaire pour le dveloppement, malgr les ressources dont il dispose . Pour enfin fustiger la mauvaise gestion des finances publiques (qui) concerne tous les leviers de lEtat et le secteur priv .

Un pays riche, gangrn par la corruption et la pauvret

Le Nigeria, premier pays africain exportateur du ptrole, est aussi le pays le plus peupl dAfrique avec 162 millions dhabitants. Malgr une trs forte croissance conomique, (deuxime PIB du continent juste derrire lAfrique du Sud), sa population reste plus ou moins pauvre.

Llection prsidentielle organise en 2011 a t salue par la communaut internationale pour les garanties de "dmocratie" fournies ; ce scrutin qui a lu Goodluck Jonathan, prsident avec 59% des voix a t contest par le candidat dchu Muhammadu Buhari. Ce qui avait provoqu une srie de violences dans le pays.

En outre, la corruption demeure au Nigeria. Ce qui expliquerait le dtournement de ces 400 milliards de ptrodollars en 50 ans. Rappelons que, lor noir est lorigine de plusieurs conflits dans le pays.

mercredi 5 septembre 2012 / par Sbastien Badibanga
Afrik