Absents de la grille de rentrée de Canal +, Les guignols de l’info resteront muets jusqu’à… octobre. Le programme satirique peine encore à accoucher de sa nouvelle formule. Télé 2 Semaines a glané quelques indiscrétions sur ce qui se passe vraiment en coulisses.

Pas gagné pour les Les guignols de l’info ! Annoncé pour fin septembre, le retour à l’antenne des marionnettes en latex est depuis reporté de semaine en semaine. Le programme culte de Canal+ ne reviendra finalement à l’antenne pas avant le moins d’octobre, et en crypté, tous les soirs à 20 h 50.

Raison de ce retard : l’accouchement difficile de la nouvelle formule, validée début juillet par Vincent Bolloré, patron de Vivendi et nouveau propriétaire aux idées très arrêtées de la chaîne cryptée.

Cette nouvelle formule, imaginée par Yves Le Rolland, le producteur artistique historique, révolutionne de fond en comble les Guignols. Fini la formule du faux JT, avec PPD, double en latex de PPDA. La marionnette-tronc, si elle ne disparaîtra pas complètement, sera reléguée au second plan, au même niveau que les autres.

Le nouveau plateau sera installé dans une “newsroom” (une salle de rédaction, ndlr) et lorgnera sur l’univers des chaînes info plus que sur celui du 20 heures. Une évolution pas si illogique puisque les Guignols de l’info seront diffusés presque une heure après les grands-messes de TF1 et France 2.

La galaxie des marionnettes sera aussi très largement revue. Les sujets franco-français, et notamment ceux liés à la politique, y seront plus rares. « Les auteurs ont eu comme consigne d’internationaliser leur prisme et de piocher dans un Top 100 des personnalités les plus présentes sur les réseaux sociaux », nous souffle-t-on en coulisses. Davantage de Kim Kardashian et moins de Nicolas Sarkozy ou de François Hollande ?

Des doubleurs ont même été embauchés pour enregistrer des versions anglaise et espagnole du programme, qui sera vendu à l’international.

Une nouvelle formule qui peine pourtant à se matérialiser. Selon nos informations, le tournage des premiers sketchs prévu pour le début du moins d’août a été reporté d’un mois. Il faut dire qu’entre temps, une partie des nouveaux auteurs embauchés suite au départ de quatre anciens, début juillet, n’a pas convaincu… Vincent Bolloré. Au coeur de l’été, en effet, le nouvel homme fort de Canal+ a refusé en personne les premiers textes qui lui étaient soumis !

Conséquence logique : la semaine dernière, la production cherchait encore de nouveaux auteurs pour compléter l’équipe…