ONG : Chaque anne, les pays riches donnent 134 milliards $ lAfrique dune main et prennent 192 milliards

Un nouveau rapport sur la face cache de laide au dveloppement publi le 15 juillet par 13 ONG africaines et britanniques rvle que lAfrique subsaharienne perd chaque anne prs de 60 milliards de dollars dans le cadre de ses relations avec les pays riches et les multinationales.

Intitul Comptes honntes : la vraie histoire de milliards de dollars perdus par l'Afrique (Honest accounts ? The true story of Africas billion dollar losses), le rapport prcise que chaque anne 134 milliards de dollars entrent en Afrique sous diverses formes et 192 milliards en sortent, pour un rsultat ngatif de 58 milliards.

Les flux financiers entrants 134 milliards sont notamment une combinaison de prts, dinvestissements trangers et daide public au dveloppement, denvois de fonds des migrants

Les flux sortants proviennent des flux financiers illicites, des remboursements de la dette, de la fuite des cerveaux, des cots injustes de ladaptation au changement climatique, la pche illgale, du pillage des ressources forestires etc

Les ONG ayant ralis le rapport, et parmi lesquelles figurent Health Poverty Action, World Development Movement, African Forum and Network on Debt and Development, Friends of the Earth Africa, Tax Justice Network, notent que les populations africaines seront prives ce rythme de 580 milliards de dollars au cours des dix prochaines annes.

Les gouvernements riches mettent en avant leur gnrosit tout en aidant simultanment leurs entreprises piller les ressources de l'Afrique subsaharienne; les compagnies communiquent sur leur responsabilit socitale alors quelles rapatrient leurs profits via des paradis fiscaux ; les riches philanthropes donnent de l'argent aux africains, tandis que leurs socits oprant sur le continent pratiquent lvasion fiscale , crivent les auteurs du rapport. Et dajouter : Les notions d'aide et de charit permettent en ralit aux gouvernements des pays riches et aux multinationales continuer piller l'Afrique derrire un faux voile de gnrosit

Ecofin