Le ministre franais de la Dfense Jean-Yves Le Drian a port plainte fin juillet pour tentative d'escroquerie, aprs que des escrocs se sont fait passer pour lui lors d'appels tlphoniques des chefs d'Etat africains pour tenter en vain de se faire transfrer de l'argent, selon son ministre.

Dans cette affaire, rvle en aot par l'hebdomadaire Jeune Afrique, plusieurs prsidents africains ont t contacts par des imposteurs qui, imitant la voix du ministre, affirmaient que des agents secrets franais avaient t enlevs par des jihadistes au Sahel mais que cela avait t gard secret.
Demande de ranons en millions d'euros

Le faux ministre demandait alors aux prsidents de bien vouloir payer, la place de la France dont la ligne officielle est de ne pas verser d'argent dans ces cas-l, des ranons en millions d'euros sur des comptes numrots dans des paradis fiscaux, les assurant que leur pays serait rembours par le biais de l'aide franaise au dveloppement.

Aucun chef d'Etat n'a t dupe, tous ont vrifi en appelant le cabinet du vrai Jean-Yves Le Drian. Ce genre d'escroquerie, dit aux Faux ordres de virement, est bien connu par la police franaise, qui souponne des escrocs israliens ou franco-israliens installs en Isral d'tre parvenus au cours des dernires annes, notamment en mystifiant des chefs d'entreprises ou des services comptables de grosses socits, se faire remettre de trs fortes sommes.