Demain, le 1er Septembre, Google va endiguer la prolifration des publicits flash, en activant par dfaut l'option de son navigateur Chrome qui met en pause les contenus manant des bandeaux publicitaires flash dans les onglets que vous avez laiss ouverts en tche de fond dans votre navigateur internet.

On imagine aisment le gain de performances apports par une telle politique, mais le souci de fluidit ne semble pas avoir t le seul instigateur de ce revirement de la part de Google. Le gant amricain ne fait plus confiance Adobe, diteur de flash, suite la hausse constate de 300% des cas de malvertising entre juin 2014 et dcembre 2015.

De nombreux experts en scurit mettent en garde contre les nombreuses et insolubles failles de scurit constates sur Flash. Google intensifie donc sa politique d'aide la migration vers la bien plus scurise technologie HTML5, aprs la mise en place d'un outil permettant la conversion automatique des codes.