Les services de scurit algriens auraient djou une tentative dassassinat du prsident gyptien Abdelfattah Al-Sissi. Cette information, rvle par lagence de presse turque Anatolie, a t largement reprise par la presse gyptienne.

Les services de scurit algriens auraient, en effet, transmis temps des informations obtenues dun djihadiste libyen, arrt rcemment sur la bande frontalire avec ce pays plong dans le chaos. Ces informations, fournies aux services de renseignement gyptiens dans un rapport exhaustif et prcis, auraient permis lEgypte d'viter une catastrophe.

Elles faisaient justement tat dun attentat terroriste prpar contre le prsident gyptien. Cet attentat aurait vis abattre lavion du prsident en plein vol. Mais pas seulement. Les services de scurit algriens auraient galement alert les hautes autorits gyptiennes sur la prparation de plusieurs attentats ciblant les siges de plusieurs hautes institutions et des immeubles des services de scurit. Le rapport a indiqu que des milices libyennes ont fourni des armes lourdes un groupe terroriste gyptien Les soldats de lEgypte, auteurs de plusieurs attaques meurtrires perptres ces derniers mois sur le sol gyptien.

Ce groupe terroriste gyptien, comme le prcise lagence turque qui cite une source scuritaire algrienne, a obtenu dimportantes quantits dexplosifs et des batteries de missiles sol-air capables datteindre un avion de ligne. Le groupe terroriste envisageait en premier lieu dabattre lavion dAbdelfattah Al-Sissi avant doprer toute une srie dattentats en Egypte pour faire tomber le nouveau rgime. Ce groupe terroriste aurait mobilis deux missiles sol-air guidage infrarouge de type SAM-7 Strela pour excuter cette opration.

Le terroriste qui a fait laveu de cette opration fait partie de lorganisation dAl-Qada au Maghreb islamique. Il aurait t arrt par larme algrienne alors quil tentait dentrer dans le territoire algrien. Ces informations prcieuses fournies par lAlgrie, qui auraient permis aux Egyptiens de djouer cette attaque terroriste de grande envergure, signeraient ainsi une nouvelle page dans la coopration entre les deux pays. La visite du prsident gyptien en Algrie en juin dernier, sa premire sortie ltranger depuis son investiture, visait en effet renforcer davantage la coopration entre les deux pays et surtout dans le domaine de la lutte contre le terrorisme. LEgypte et lAlgrie constituent dsormais une alliance stratgique dans la lutte contre lhydre terroriste en Afrique du Nord.

source: Ou va lAlgrie