Encore une défaite de marseille a guingamp_(2-0)_28.08.2015

Football - Ligue 1 : l'OM se soigne mal à Guingamp
Marseille s'incline 2-0 à Guingamp sur des buts de Privat (72e) et Benezet (89e). C'était pourtant le même onze phocéen aligné que face à Troyes dimanche.

On ne change pas une équipe qui gagne." Cet adage ne s'est pas appliqué dans la vraie vie pour Michel, le nouveau coach de l'OM. Après l'éclatante victoire 6-0 face à Troyes dimanche dernier, il a reconduit les mêmes hommes pour ce déplacement à Guingamp en match d'ouverture de la 4e journée. Mais son équipe s'est cette fois-ci inclinée 2-0 suite à des buts de Sloan Privat (72e minute) et de Nicolas Benezet (89e). Il s'agit de la troisième défaite au bout de quatre journées de championnat. Au-delà du fait que les filets phocéens ont tremblé de nouveau ce soir, c'est surtout le secteur offensif de l'OM qui a soulevé des interrogations.

Michy Batshuayi et Romain Alessandrini ont manqué d'adresse devant le but. C'est souvent la principale raison pour évoquer l'inefficacité d'une équipe. Mais, à ce manque de précision, s'est aussi ajouté de sérieuses tares dans l'animation. Le couloir droit, composé pourtant de deux joueurs talentueux en la personne de Romain Alessandrini et de Javi Manquillo, ne fonctionne pas bien. Les deux concernés n'ont pas su combiner même si, sur ce match, la faute incombe davantage au milieu offensif français qu'à l'arrière droit espagnol.
Mandanda détourne un penalty

Le scénario du début de match a pourtant plaidé en faveur des Marseillais. L'OM concède un penalty dès la 2e minute à cause d'une faute de Lassana Diarra sur Jimmy Briand. Mais le gardien Mandanda s'interpose et détourne le tir de Sloan Privat. Ce dernier a très mal tiré le penalty (à mi-hauteur, légèrement sur le coté) mais a su se faire pardonner après en ouvrant enfin le compteur de buts de Guingamp à la 72e alors que le club breton n'avait toujours pas trouvé le chemin des filets depuis le début de saison.

Mais l'homme du match a été sans conteste Jimmy Briand. Associé pour la première fois à Privat en attaque, l'ancien joueur de Lyon a été passeur décisif sur le premier but en décalant très intelligemment son partenaire avant-centre. Dans leur ensemble, les Guingampais ont laissé la possession de balle à l'OM (63 % contre 37 %) mais ont obtenu des situations dangereuses dans la même proportion que l'OM (quatre tirs cadrés contre cinq pour Marseille). Guingamp quitte ainsi la dernière du classement grâce à ce résultat et accède à la 14e place. Les Phocéens stagnent, eux, à la 13e place mais vont descendre d'un ou plusieurs échelons vu que les autres équipes de Ligue 1 n'ont pas encore démarré cette 4e journée.