A l'image d'Apple, de Google et de Microsoft, le réseau social Facebook va lancer un assistant personnel virtuel, directement intégré à son application de messagerie Messenger.

Depuis hier, Facebook a commencé à tester son assistant virtuel, sobrement baptisé « M ». Il est intégré à l’application de messagerie Messenger et s’affiche comme un autre contact de l’utilisateur. Comme les assistants virtuels des concurrents, M saura vous assister dans vos tâches quotidiennes, sauf que cet assistant est un hybride qui pourra être assisté par des humains.
M : Facebook lance aussi son assistant personnel virtuel

Apple propose Siri, Google a Google Now et plus récemment Microsoft a sorti Cortana. Facebook compte bien concurrencer ces autres géants technologiques avec son propre assistant virtuel, M. C’est David Marcus, chargé des services de messagerie sur Facebook qui a officialisé le début de la phase de test de M au travers d’un message sur son compte : « aujourd’hui nous commençons à tester un nouveau service baptisé M. M est un assistant personnel numérique à l’intérieur de Messenger, qui réalise des tâches et trouve des informations pour vous« .
L’assistant personnel de Facebook, M – capture d’écran du compte Facebook de David Marcus
Un assistant qui est censé être plus intelligent que ses concurrents car il est doté d’une intelligence artificielle, une technologie chère au grand patron du réseau social, Mark Zuckerberg. Il est « entraîné et supervisé par des personnes » humaines, pour servir au mieux les utilisateurs de Messenger.
Un assistant qui va plus loin que ses concurrents

Comme avec les autres services proposés par les concurrents de M, celui-ci saura répondre aux questions des utilisateurs et rechercher les informations pour lui mais il pourra aller encore plus loin en achetant des objets en ligne pour lui ou en réservant une table à un restaurant par exemple.
Derrière M, des humains appelés « M Trainers » auront en charge d’entrainer l’assistant, de le guider dans ses recherches afin qu’il apprenne et devienne plus indépendant. A l’heure actuelle, seule une poignée d’utilisateurs a accès à M, il est toujours en développement. Facebook n’a donné aucune date quant à sa mise à disposition pour le grand public.
Source : lexpansion.lexpress.fr