Google a envoy de nouvelles directives aux constructeurs de smartphones sous Android. L'entreprise souhaite rduire le nombre de ses applications installes par dfaut sur les terminaux qui sortent d'usine.

Les utilisateurs de terminaux Android connaissent tristement bien le phnomne du bloatware, qui dsigne la quantit, souvent importante, d'applications installes nativement sur les smartphones et tablettes. Aux applications des constructeurs eux-mmes, s'ajoutent celles imposes par Google, et l'espace mmoire occup par toutes ces applications pas forcment utiles ni dsires par l'utilisateur, s'avre souvent consquent.

Mais la donne va changer du ct de Google, qui a actualis les directives donnes aux constructeurs de terminaux sous Android. S'ils doivent inclure certaines applications dans la version d'Android qu'ils proposent sur leurs appareils, en plus du Play Store, la liste des apps est en train de s'allger.

Google Play Jeux, Google Play Livres, Google+ et Google Kiosque viennent rejoindre les rangs des applications facultatives fournir avec Android, au mme titre que Google Earth et Google Keep. Elles sont disponibles dans le Play Store, sont encore mises jour et fonctionneront tout aussi bien pour les utilisateurs qui le souhaitent a expliqu l'entreprise Android Central.

Google en profite au passage pour rassurer quant l'avenir des applications qui deviennent facultatives : il n'est pas question d'abandonner leur dveloppement. Pour les utilisateurs finaux, c'est l'assurance de gagner un peu de place sur leurs terminaux, mme si certaines applications comme Gmail restent encore d'actualit, en plus des apps des constructeurs et des oprateurs. Un pas la fois...