Stephen Hawking donnant un discours pour le 50e anniversaire de la NASA





Le logiciel qui permet au scientifique américain Stephen Hawking de communiquer est désormais disponible en open source, une très bonne nouvelle pour les personnes paralysées qui étaient jusqu’à présent cloîtrées dans leur silence.

ACAT (Assistive Context-Aware Toolkit), c’est le nom du système développé par Intel qui permet au scientifique Stephen Hawking de communiquer avec cette voix reconnaissable entre mille. Ce logiciel de communication est désormais disponible pour tous en open source et permettra à des millions de personnes handicapées de continuer à communiquer avec le monde extérieur.
Le logiciel de Stephen Hawking désormais en open source

Le logiciel ACAT a été créé par la société Intel à la fin des années 1990 pour aider l’astrophysicien Stephen Hawking, alors atteint de la maladie de Charcot, à communiquer. Suite à cette maladie neurodégénérative, Stephen Hawking s’est retrouvé lourdement handicapé et a perdu l’usage de la parole. C’est alors qu’Intel lui a redonné une voix avec le logiciel ACAT qui fonctionne de la manière suivante : un capteur infrarouge capte les contractions d’une des joues du scientifique lorsque celui-ci sélectionne une lettre sur son écran, un logiciel d’autocomplétion se charge ensuite de prédire le mot qu’Hawking veut écrire et le texte final est verbalisé par un synthétiseur vocal.
Ce logiciel qui a aidé Stephen Hawking à communiquer pendant des années est dormais disponible pour tous en open source.

Un logiciel qui redonnera espoir aux personnes handicapées

Intel a donc décidé de rendre disponible pour tous son logiciel ACAT, son but étant de « permettre aux personnes malades ou handicapés d’avoir accès aux applications de leurs ordinateurs, par le biais d’interfaces très limitées et adaptées à leur condition« , la société précise également que ce logiciel permettra « aux utilisateurs de communiquer facilement avec les autres grâce à la simulation de clavier, la prédiction de mots et de synthèse de la parole» afin qu’ils puissent « effectuer une série de tâches telles que l’édition, la gestion des documents, la navigation sur le Web et un accès e-mail« .
Ce logiciel est pour le moment disponible uniquement sur Windows mais de nombreux développeurs devraient se charger rapidement de généraliser ce système de communication, de le transformer en application et donc de redonner espoir à des millions de personnes paralysées qui vivaient jusqu’à présent cloîtrées dans leur silence.

Source : leparisien.fr