Un duo franco-belge vient de lancer une application de réseau social de proximité, baptisée YiHa. Avec cette appli dans la veine de l'américaine Yik Yak, ils comptent bien conquérir la France.

L’application YiHa a été lancée récemment sur Android et iOS. C’est une appli qui met en contact les personnes se trouvant dans un rayon de 2 kilomètres. Les utilisateurs peuvent ainsi lancer des messages de façon anonyme qui ne seront lisibles que par les personnes autour d’eux. Idéal lors de festivals par exemple ou pour faire des rencontres.
YiHa : une application mobile pour se lâcher

YiHa a été créé par deux étudiants, Alex Faimali et Wassim Ben Haj, et à tout récemment été lancé en France. Le duo compte bien s’établir en France avant l’arrivée du concurrent américain Yik Yak cet automne. Testée lors du festival de Dour, l’appli a semble-t-il eu du succès auprès des festivaliers, sa cible étant des jeunes de 17 à 30 ans. Les utilisateurs peuvent laisser des messages qui peuvent être des coups de gueule, des rumeurs, des invitations, brefs ils peuvent se lâcher totalement car c’est un réseau social anonyme, à la différence de Twitter ou Facebook où la pression sociale se fait sentir.
Pour démontrer le côté mobile de cette application, les créateurs n’hésitent pas à se déplacer dans la capitale en camping-car afin de faire connaitre leur création à un très grand nombre. Ils comptent bien être présents lors du festival Rock en Seine qui se déroulera à la fin du mois d’août au Domaine national de Saint-Cloud.
Plus tard il sera possible de s’échanger des messages privés précisait Alex Faimali : « actuellement, tous les messages sont publics, ce qui freine certains contacts entre utilisateurs. Du coup, là, nous préparons les messages anonymes privés, d’un utilisateur à un autre, sur demande de notre communauté ». Les utilisateurs qui le désirent pourront alors aller plus loin dans les échanges et pourquoi pas se rencontrer si un feeling se créer.
Captures d’écran de l’application YiHa
Encore une application à scandale ?

Ce type d’application est régulièrement source de scandales. Gossip par exemple avait même été retiré des boutiques en ligne à cause de problèmes de harcèlement. Avec YiHa, ce sont les utilisateurs eux-mêmes qui serviront de filtres grâce à un système de note qu’ils pourront donner aux messages. Les meilleurs, les plus marrants ou encore les plus intéressants seront mis en avant en leur accordant des points. Au contraire les messages insultants, racistes, etc. disparaitront finalement rapidement car ils recevront des votes négatifs en masse. De cette manière, il est possible de minimiser l’impact des messages négatifs pour ne faire ressortir que les plus intéressants aux yeux de la communauté.