La Libye est en plein chaos: l’Etat s’est effondré et il ne reste plus que des milices et des tribus en guerre. Au milieu de ces luttes acharnées, d’autres protagonistes soutiennent une partie des belligérants. C’est le cas d’Al Qaïda qui a offert sont soutien aux milices de Misrata, ville côtière de la Tripolitaine ayant sa propre armée et de facto indépendante.

Voyant la situation lui échapper à Tripoli, notamment face aux puissantes milices des Zenten mais également à des forces loyalistes à l’ex colonel Gaddafi, le conseil militaire de Misrata a commencé à doter ses colonnes d’obus au gaz Sarin en vue de les utiliser dans les pilonnages en cours sur Tripoli.

Les milices de Misrata sont connues pour leur Hyper-violence et leur inclinaison pour le massacre. Elles n’hésiteront pas une seconde à bombarder des populations civiles avec des gaz de combat. Les milices de Misrata sont engagées dans une guerre terrible avec les puissantes tribus de Zenten pour capturer Seif Al-Islam Gaddafi et le ramener à Misrata pour l’exécuter. Le fils de l’ex homme fort de Libye assassiné par un commando de mercenaires européens en octobre 2011, est actuellement "détenu " par les Zenten.

Les médias internationaux se désintéressent totalement de la Libye et personne ne semble se soucier de l’usage d’armes chimiques aux portes de l’Europe.

STRATEGIKA 51