Le projet Matchstick ne verra pas le jour, en dépit d'une campagne de financement participatif réussie. Les instigateurs jettent l'éponge, invoquant la trop difficile intégration des problématiques de DRM au sein de cette clé HDMI over the top élaborée sur la base de Firefox OS.

Les quelque 470 000 dollars recueillis par le projet Matchstick seront finalement remboursés aux contributeurs : le projet a en effet officiellement été abandonné lundi, après une campagne de onze mois et des travaux liminaires conséquents. L'équipe en charge du projet évoque une « décision douloureuse », qu'elle impute à la complexité associée aux systèmes de DRM (gestion des droits numériques) associés à la plupart des plateformes de vidéo en ligne.

« Après avoir bataillé pour le développement d'un DRM basé sur Firefox OS pendant la plus grande partie de l'année et en dépit de premiers signaux prometteurs, nous avons réalisé que le développement serait un chemin long et difficile. Nous en sommes venus à la conclusion que nous ne pouvions pas prédire de façon fiable la date d'achèvement sans beaucoup plus de recherche, de développement et d'intégration », explique l'équipe.



Elle livre donc un constat d'échec partiel, s'estimant capable dans l'absolu d'assurer la prise en charge des DRM, mais sans pouvoir tenir l'objectif de production initialement fixé au mois d'août 2015. Après les remerciements d'usage, le projet Matchstick est donc abandonné, avec la promesse d'un remboursement des sommes engagées par les soutiens d'ici soixante jours.

Sur Kickstarter, beaucoup se disent déçus de cette décision et appellent l'équipe à la reconsidérer, quitte à livrer une première version de sa clé sans prise en charge des DRM. D'autres soulignent l'ironie de la situation, avec un projet soutenu par la fondation Mozilla et censé prôner les valeurs d'ouverture sur Internet qui finalement achoppe pour une question de verrous numériques.

Lancé en octobre dernier, le projet Matchstick visait à réaliser deux modèles de clés HDMI connectées en WiFi, permettant de lire sur l'écran de sa TV des médias stockés sur un autre appareil du réseau local mais aussi avec un équipement connecté en mode ad hoc (sans routeur), une fonction qui manque au Chromecast de Google.