Red investit pour de bon le march de la photo, avec une simple mise jour de firmware. terme, ce mouvement pourrait avoir des rpercussions sur le march des appareils photo grand public, qui pourraient gagner en ralisme.

Sortie de nulle part il y a 10 ans seulement, la marque Red est vite devenue une rfrence sur les plateaux de cinma, au point de prendre des parts de march des acteurs centenaires comme Arri. Elle a largement contribu la transition vers le numrique puis la dmocratisation des tournages en 4K.

Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : 0190000004739466-photo-red-scarlet-x.jpg 
Affichages : 1 
Taille : 20.1 Ko 
ID : 1314

Le spcialiste de la dynamique

Red Digital Cinema doit sa rputation ses camras et ses capteurs rivalisant avec la pellicule, laquelle le cinma est longtemps rest fermement attach. Par rapport d'autres camras, et notamment aux reflex capteurs 24 x 36 qui ont chamboul le secteur aprs l'avnement du Canon EOS 5D Mark II, les camras Red se distinguent principalement en dlivrant une dynamique encore plus importante.

La dynamique c'est l'aptitude capter des scnes plus ou moins contrastes en une seule prise. Plus la dynamique est grande, plus un capteur enregistre du dtail simultanment dans des zones sombres et des zones claires. C'est l'un des critres qualitatifs les plus importants, non seulement car une grande dynamique confre un grand ralisme, puisque l'œil humain jouit d'une trs grande dynamique, mais aussi car plus la dynamique est importante, plus l'talonneur a de marge de manœuvre en post-production pour crer l'atmosphre de son choix.

Dtournes pour faire de la photo

Les camras Red sont si qualitatives que de plus en plus de productions l'utilisent pour faire de la photo, pour des projets gros budgets tels que des campagnes de publicit. Ils filment la scne en trs haute dfinition, jusqu'en 6K, et extraient des images fixes des plans raliss.

Jusqu' prsent la photo tait un usage dtourn. Mais Red a publi la semaine dernire une mise jour majeure de firmware, la version 6.0, qui intronise des fonctions consacres aux images fixes. Le commutateur M/S, pour motion et stills, prend finalement du service.

Ainsi Red investit pour de bon le march de la photo.

Vers des rpercussions indirectes sur tout le secteur ?

Nanmoins les camras Red ne sont pas des appareils photo comme les autres. Certes, une Epic Dragon ou une Scarlet Dragon offre une dynamique de 16,5 IL, suprieure celle de n'importe quel reflex du march, et mme suprieure celle d'appareils photo moyen format ddis aux studios photo. Mais elle s'en tient une dfinition de 19 millions de pixels, suffisante pour la couverture d'un magazine, pas vraiment pour un 4 x 3 m.

Et c'est un dtail qui a beaucoup d'importance : les camras Red ne disposent pas d'une prise de synchronisation pour des flashs de studio. Il faut donc travailler en lumire continue, comme au cinma, ce qui a une influence sur la sensibilit et sur l'ouverture utiliser.


Enfin sur le plan ergonomique, les camras Red sont des appareils modulaires, auxquels on fixe des composants avec des supports spcifiques. Elles ne sont pas vraiment adaptes une utilisation mainleve, ce qui est une contrainte supplmentaire prendre en compte.

Quoi qu'il en soit, les camras Red sont factures 10 000 40 000 dollars, sans objectif. Et la marque n'a pas fait part d'une intention de poursuivre son lan de dmocratisation au point de s'adresser un jour au grand public. Mais Red pourrait bien inciter des acteurs historiques du secteur de la photo innover, en travaillant sur la dynamique de leurs capteurs par exemple, ce qui devrait tt ou tard profiter au grand public. L'annonce est donc bienvenue !