Selon les chiffres communiqus par lOffice national du tourisme tunisien Alger (ONTT), le nombre de touristes algriens en Tunisie a atteint les 476 812 du 1er janvier au 30 juin coul, soit une hausse de 32,3% par rapport la mme priode de lanne 2013 o il a t enregistr 360 430 touristes. Cette fidlit de milliers de touristes algriens notamment aprs les difficults qua connues la Tunisie en 2010 ainsi que limportance du march algrien qui reprsente 20% des recettes du tourisme ont incit les autorits tunisiennes le dvelopper davantage.

Cest du moins ce qui a t indiqu par la directrice gnrale de lONTT, Wahida Jaiet qui a runi ses reprsentants en Algrie et les agences du tourisme et des voyages qui commercialisent le produit tunisien avant de rencontrer la presse dans la soire de lundi lhtel El-Aurassi et annonc lobjectif daccueillir un million de touristes algriens la fin de lanne. Dans sa premire sortie mdiatique lissue de sa premire visite Alger, la nouvelle directrice gnrale de lONTT a exprim une volont de dvelopper le march algrien au profit de la destination tunisienne.

Elle voque, en effet, une nouvelle approche qui se veut plus rationnelle, cible et pertinente pour un march qui tait, tmoigne-t-elle, important avant la rvolution, fidle aprs les vnements difficile et qui demeure prometteur pour lavenir. Les potentialits de ce march, le plus important au Maghreb, ncessite, selon elle, une approche approprie pour le dveloppement touristique et la mise niveau du secteur et des prestations.

En effet, la feuille de route de la premire responsable de lONTT comporte trois axes principaux, savoir, la diversification des produits au profit des diffrentes catgories de touristes algriens, la qualit des prestations et de la formation du personnel et la publicit pour la promotion de la destination en Algrie. Nous abordons le march algrien comme prioritaire et stratgique et nous avons trac cette feuille de route et des objectifs court et moyen termes, a affirm M. Jaiet en prsence de lambassadeur de la Tunisie Alger, du directeur de linvestissement au ministre tunisien du Tourisme, El-Hadi Chebane et le reprsentant de lONTT Alger, Bassem Ouertani.

Abordant la scurit sur le territoire tunisien et son impact sur le tourisme, les responsables tunisiens ont assur que la situation sest nettement amliore et que les autorits comptentes ont mis en place les dispositifs ncessaires avec un renforcement des contrles au niveau des frontires et sur les voies de communication. On nest pas arriv au risque zro mais nous avons renforc les dispositifs qui veillent sur la scurit. Il ny a pas une destination dans le monde avec le risque zro et la situation nest pas alarmante, a dclar la directrice gnrale de lONTT.

Pour ce qui est de la nouvelle taxe de sjour de trois dinars, la responsable a expliqu que le projet passera au Parlement et pourra tre adopt, revu ou refus. En effet, la nouvelle taxe nest pas applicable pour la saison en cours et ne fera pas exception pour les touristes algriens en cas dadoption.

Entrant dans les dtails de la campagne publicitaire prvue dans les prochaines semaines, lintervenante a not un budget spcial consacr cette opration qui comportera diffrentes formes daffiche et de spots publicitaires au profit de la destination Tunisie en faisant tat de diffrentes formules pour les touristes algriens dont le segment famille, segment groupe et tourisme de luxe et de bien-tre.

La visite Alger de la premire responsable de lONTT a, galement, cibl les tours oprateurs qui ont expos leurs diffrentes proccupations. Une occasion aussi pour voir de prs le travail de communication et de coordination quassurent les reprsentants de lONTT Alger pour la promotion des produits touristiques tunisiens travers diverses activits dont les rencontres avec la presse, la participation aux manifestations culturelles et lorganisation des voyages de dcouvertes des destinations pour les professionnels du tourisme et de la presse spcialise.



Radia Z. 16 . 07 . 2014