Dans le cadre du concours Make It Wearable destiné à faire émerger des innovations basées sur sa plateforme Edison, Intel vient d’attribuer le premier prix de 500.000 dollars au projet Nixie. Il s’agit d’un prototype de drone flexible qui s’enroule autour du poignet comme un bracelet et se libère d’un geste pour prendre des selfies ou des photos panoramiques.

Un drone miniature et flexible qui se porte comme un bracelet, se libère d’un geste du poignet et s’envole pour réaliser des portraits-photos de son propriétaire... Une idée de gadget délirant pour le prochain James Bond ? Pas du tout, le concept existe et vient même d’être distingué par le géantIntel. Le projet Nixie a remporté le premier prix du concours Make It Wearable et 500.000 dollars de récompense (environ 400.000 euros). Intel a créé cette compétition pour encourager des innovations high-tech basées sur sa carte de développement Edison. En l’occurrence, Nixie est un projet de drone-bracelet vraiment étonnant.




Il est porté par Christoph Kohstall, titulaire d’un doctorat en physique quantique de l’université de Stanford et Jelena Jovanovic, chef de projet chez Google. Ils veulent créer un « photographe personnel » sous la forme d’un mini-drone quadricoptère dont les quatre branches des rotors sont suffisamment flexibles pour se refermer autour du poignet comme un bracelet. Le Nixie est équipé d’un capteur de mouvements de telle sorte que son utilisateur pourra le libérer d’un simple geste pour qu’il aille prendre des photos en qualité HD. Ce gadget pourrait servir par exemple aux sportifs pour se prendre en photo pendant leur effort sans avoir à sortir un smartphone et à s’interrompre.
Pas encore commercialisable

Pour cela, les concepteurs du Nixie travaillent sur plusieurs modes de prises de vues : un mode « boomerang » avec lequel le mini-drone s’éloigne à une distance prédéfinie, prend une photo, puis revient vers son propriétaire ; un mode panorama où l’appareil prend un cliché à 360° en tournant autour de la personne ; un mode « suis-moi » dans lequel il suit le sujet pour le saisir en pleine action.
Le Nixie pourra voler de façon autonome ou bien être piloté depuis un smartphone. Une vidéo de présentation du projet publiée via YouTube permet de découvrir un prototype fonctionnel, mais qui semble encore très éloigné d’un produit fini. Un énorme travail de développement sera nécessaire pour trouver des matériaux à la fois flexibles et durables, créer un système de fermeture du bracelet simple, mais fiable tout en conservant un poids acceptable et un design attrayant. Et le tout à un prix suffisamment abordable pour en faire un produit grand public. Les 500.000 dollars du concours Intel devraient aider à mettre le projet sur les rails et il ne serait pas étonnant de le voir apparaître sur une plateforme de financement participatif (crowdfunding). Aucune date n’a encore été avancée pour un lancement commercial.