le Chili a remporté le titre Copa America en battant l'Argentine (0-0, 4-1 tab)_05.07.2015

Pour la première fois de son histoire, le Chili a remporté le titre continental en battant l'Argentine (0-0, 4-1 tab). Pour la première fois de l'histoire, une finale de Copa America n'aura pas vu de but.








Le match : 0-0 (4-1 t.a.b.)

Le Chili a tant attendu ! Tant attendu de remporter enfin une Copa America, chose qu’il n’avait jamais réussie comme le Venezuela et l’Equateur. Tant attendu aussi de battre l’Argentine, ce qui n’était jamais arrivé en 24 précédents dans cette compétition. Poussée par un public survolté des heures avant la rencontre, la Roja a réussi son pari au terme d’un match âpre et moins spectaculaire qu’attendu (0-0, 4-1 t.a.b.) Mais, comme on est sûr de ne jamais s’ennuyer avec cette équipe, il a fallu qu’Alexis Sanchez marque le tir au but du sacre d’une panenka. Osé !

Organisé dans un 3-5-2 surprenant, Mena étant remplacé par le piston gauche Beausejour, le Chili a dominé les débats dans l’ensemble. Mais la meilleure attaque de la compétition (13 buts) a buté sur Romero (volée de Vidal à la 11e) et Alexis Sanchez n’a pas cadré ses tentatives (82e, 105e). Finaliste malheureux déjà en 2011 avec le Paraguay, Tata Martino a été contraint de revoir son plan tactique suite à la blessure rapide de Di Maria et l’Argentine n’a plus réussi à trouver la bonne carburation. Bien muselé, constamment visé par les interventions parfois violentes des Chiliens, Messi a joué son plus mauvais match dans cette édition 2015. La malédiction se poursuit pour lui en équipe nationale. Après la Copa America 2007 et le Mondial 2014, la star barcelonaise a encore perdu une finale.

Le joueur : Claudio Bravo était partout

Cette saison, Claudio Bravo aura tout gagné : la Ligue des champions, la Liga, la Coupe d’Espagne et donc la Copa America. Le gardien du Barça a réussi un grand match lors de la finale remportée face à son équipier de club Lionel Messi. A la 20e, il a repoussé une tête d’Agüero à bout portant. Juste avant la pause, il a encore été bien placé sur la frappe de Lavezzi, après une passe en retrait de Pastore. Lors de la séance des tirs au but, il a même sorti la tentative de Banega et est devenu logiquement l’un des héros de la Roja. Il a reçu, après la rencontre, le trophée de meilleur gardien de cette Copa America.

Le tournant du match : Le contre manqué de l'Argentine

On joue les arrêts de jeu en fin de deuxième période quand Lionel Messi arrive enfin à se sortir du terrible marquage chilien. Il passe deux joueurs plein axe, décale Lavezzi sur sa gauche. Instantanément, le Parisien tente de trouver Higuain au second poteau alors qu’il aura pu frapper. Mais la passe de "Pocho" est un peu trop longue et "Pipita" se jette pour tacler le ballon… qui termine dans le petit filet. Higuain, qui avait totalement manqué sa finale de Coupe du monde 2014, regrettera sûrement cette action même si l’angle était totalement fermé. Sa malédiction s’est poursuivie lorsqu’il a expédié son tir au but largement au-dessus des cages de Bravo. Et dire que c'est aussi suite à un penalty manqué lors du dernier match de la saison contre la Lazio que son Napoli ne s'est pas qualifié pour la prochaine Ligue des champions...