La population d'origine marocaine se caractérise par sa structure par âge particulière, se concentrant dans les jeunes âges actifs.
429 580 personnes, soit environ 3,9 % de la population belge est d’origine marocaine. C’est ce qui ressort du dernier rapport du Centre de recherche en démographie et sociétés de l'Université catholique de Louvain, qui affirme que la communauté marocaine en Belgique a plus que doublé en l'espace de 20 ans.
En effet, le rapport indique ce cette population se caractérise par un dynamisme démographique important influencé par la persistance des flux migratoires. Ainsi, une grande majorité des Marocains de Belgique a acquis la citoyenneté sous l'impulsion des réformes du droit à la nationalité belge.
La même source souligne aussi que la population marocco-belge se caractérise par sa structure par âge particulière. Elle se concentre, ainsi, dans les jeunes âges actifs (25-44 ans), chez les jeunes de moins de 15 ans et dans les grandes villes du pays surtout à Bruxelles et Anvers. La population présente aussi une féminisation progressive qui se rapproche de la parité homme/femme.
Par ailleurs, le rapport met également l'accent sur la position défavorable de la population d'origine marocaine sur le marché de l'emploi et dans le domaine de l'éducation. «Les descendants d'immigrés ont tendance à améliorer leur position sociale par rapport à celle de leurs parents, mais cette amélioration est moins marquée que pour les Belges de même niveau socio-économique», précise la même source
- le matin ma