Top départ pour Livecoding.tv. Ce « Twitch » des codeurs démarre en fanfare avec près de 40 000 inscrits. Pourquoi regarder des gens en train de programmer ? Comme pour le jeu vidéo, l'objectif est d'apprendre et de s'améliorer en s'inspirant des meilleurs.


Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : 0226000008097426-photo-developpeur-code-informatique.jpg 
Affichages : 4 
Taille : 34.5 Ko 
ID : 1240


Ils s'appellent Watch People Code, Ludum Dare ou encoreLivecoding.tv. Leur mission : diffuser des séances de codage en direct ou en différé. Beaucoup avaient commencé en s'enregistrant sur YouTube ou sur Twitch, la plate-forme de jeu vidéo. Mais l'intérêt grandissant, des sites spécifiques sont apparus. C'est le cas de Livecoding.tv lancé officiellement cette semaine après des mois de beta test.

Tout semble parti d'un subreddit qui recense les liens vers des sessions de programmation en direct. Créé en janvier, il a franchi la barre des 5 000 abonnés en quelques semaines. L'une des vidéos répertoriées « comment créer un moteur de recherche » culmine aujourd'hui à 24 000 vues sur Youtube. « C'est le genre d'engouement qui nous a donné envie d'organiser davantage les choses » raconte Jamie Green, cofondateur de Livecoding. Quelques jours après l'ouverture, le site annonce déjà plus de 40 000 inscrits. En point d'orgue, un pic à 5 000 vues, en direct, pour une session du célèbre mathématicien Stephen Wolfram, qui venait faire la promotion de son nouveau langage.


Un bénéfice même pour ceux qui se filment


Pourquoi un tel engouement ? Probablement parce que peu d'options existent pour se perfectionner en développement dans un langage informatique. La partie initiation est largement couverte avec des cours en ligne comme CodeAcademy ou Coursera. Mais quand il faut aller plus loin, les développeurs sont souvent livrés à eux-mêmes. « C'est pourquoi nous nous sommes spécialisés dans l'enseignement du code à un niveau de production, celui des éditeurs professionnels » explique Jamie Green.


Livecoding est totalement gratuit. Les sessions peuvent être triées par langages et par région ou ville. Mais surtout, il est possible de poser des questions au codeur professionnel pendant la séance et de réclamer une intervention sur une thématique particulière. Les motivations des visiteurs sont donc les mêmes que pour Twitch : se perfectionner en regardant les techniques des experts.

L'exercice serait même bénéfique pour ceux qui se filment en direct. « Raconter ce que l'on fait à haute voix, à un public, oblige à mieux structurer sa pensée, à explorer plusieurs angles en même temps. Cela aide à mieux aborder certains problèmes » estime Jamie Green. D'ailleurs, certains racontent avoir appris des choses grâce aux internautes qui posaient des questions ou, carrément, leur donnaient des conseils. Une expérience collaborative finalement.