Longtemps accrochée, la Suisse a fait la différence dans le dernier quart d'heure face au Pérou mardi (2-0) après l'entrée de Xherdan Shaqiri. C'était le dernier match de préparation des Suisses avant leur entrée en lice face à l'Équateur le 15 juin.


Comme samedi face à la Jamaïque (1-0), la Suisse a peiné mais a fini par s’imposer mardi face au Pérou (2-0). Face à une formation difficile à manœuvrer et qui a parfois inquiété Diego Benaglio sur des contres ou des coups de pieds arrêtés, les hommes d’Ottmar Hitzfeld sont longtemps restés impuissants. Avant la pause, seul un coup franc de Ricardo Rodriguez avait inquiété Forsyth (23e). Un quart d’heure plus tard, Admir Mehmedi aurait pu obtenir un penalty après une poussette d’Advincula mais l’arbitre n’a pas bronché.

Lichtsteiner premier buteur

En dedans le week-end dernier, Granit Xhaka a une nouvelle fois été décevant. Le meneur de jeu de M’Gladbach a manqué beaucoup de choses et semblait nerveux. Il a été remplacé par Xherdan Shaqiri à l’heure de jeu. Le joueur du Bayern Munich a apporté un peu de folie en attaque et a fini par faire craquer la défense péruvienne. Sur l’une de ses feintes, Rodriguez s’est retrouvé esseulé sur le côté gauche et a eu tout le temps de centrer pour trouver la tête de l’autre latéral Stephan Lichtsteiner (78e), déjà excellent samedi. Et Shaqiri s’est chargé de faire le break quelques minutes plus tard en glissant le ballon sous le ventre du gardien (84e). A douze jours de son entrée en lice dans le Mondial face à l’Equateur, la Suisse termine donc sa préparation invaincue et sans avoir encaissé de but. Ce qu’aucun de ses adversaires du groupe E - France, Equateur, Honduras - n’a réussi.