L’impression 4D permettrait de fabriquer des objets qui évoluent dans le temps ou qui s’adaptent à leur environnement.


Vous souvenez-vous de l’émission jeunesse Les Barbapapa ? Ces sympathiques personnages bien dodus pouvaient se métamorphoser en divers objets de la vie courante.

Besoin de se laver les mains sur-le-champ ? En criant «Hulahup, Barbatruc !», Barbapapa se transformait alors en lavabo !

Eh bien, gens de ma génération, Fast Company nous apprend qu’une technologie d’impression 4D permet de fabriquer des objets qui évoluent dans le temps ou qui s’adaptent à leur environnement.

Ils sont programmés pour se déplacer, onduler, se contracter, rétrécir ou s’élargir en fonction de la chaleur, de la lumière, de l’humidité ou des sons.

Selon certains, cette technologie, qui consiste à imprimer des objets «intelligents» à l’aide des nanotechnologies, rendra un jour les imprimantes 3D aussi désuètes que les lecteurs de cassettes VHS ou les baladeurs jaune canari à l’épreuve de l’eau !

Le nouveau pape de l’impression 4D, le designer, architecte et informaticien Skylar Tibbits — qui dirige une équipe au Massachusetts Institute of Technology (MIT) —, avait aussi présenté cette technologie en public lors d’une session de conférence TED, en février 2013.

l'actualité