OnePlus va dévoiler et commercialiser le 28 juillet prochain son très attendu OnePlus 2, tout en se penchant particulièrement sur la réalité virtuelle.

Pour son prochain flagship, le très attendu OnePlus 2, le constructeur chinois OnePlus a décidé de reprendre certaines de ses techniques marketing utilisées pour le OnePlus One, mais aussi de tenter de nouvelles choses. Quoi qu’il en soit, l’information principale à retenir est la suivante : le OnePlus 2 sera dévoilé et commercialisé le 28 juillet prochain. Le prix devrait être le même que le One à son lancement, à savoir entre 300 et 350 euros, tandis qu’un système d’invitation pour pouvoir se l’offrir sera une nouvelle fois de la partie.
USB Type-C et réalité virtuelle, notamment

Comme le One donc, OnePlus dévoile au compte-goutte les caractéristiques de son OnePlus 2. Pour le moment, l’on sait seulement qu’il sera doté d’un port USB Type-C (réversible et compatible avec les anciennes normes via un adaptateur fourni) et qu’il sera propulsé par un processeur Qualcomm Snapdragon 810 v2.1 (GPU Adreno 430). De plus, il y a très fort à parier que c’est l’OS maison Oxygen OS basé sur Android Lollipop qui animera le smartphone. Pour connaître les autres composants du OnePlus 2, il faudra attendre les prochains jours.
Autre spécificité du flagship : il sera présenté en réalité virtuelle. Sur son blog, la firme écrit : « Dans notre secteur industriel, les lancements de produits ont tendance à tous se ressembler. Une salle de conférence, une keynote, et une audience assise. Pour le lancement du OnePlus 2, nous ne voulions pas mettre une telle barrière entre vous et nous; nous voulons vous inviter dans notre monde, parce que vous en êtes une partie importante. C’est pourquoi nous dévoilerons le OnePlus 2 au monde intégralement en réalité virtuelle. »
Lancement d’un cardboard par OnePlus

Pour aller dans le sens de cette annonce, OnePlus a également levé le voile sur son propre cardboard, c’est-à-dire un casque de réalité virtuelle en carton. Celui-ci sera gratuit avec seulement des frais de port à régler (OnePlus annonce même perdre de l’argent dans l’opération). La société promet que sa solution est plus solide et compacte que la concurrence et déclare « qu’il ne s’agit pas d’un produit ; mais d’une initiative ».