Le gendarme des tlcoms vient dautoriser la gnralisation de la technologie VDSL2 qui offre des dbits de plus de 30 Mgabits environ. Plus de 4,4 millions de foyers pourront ainsi accder au trs haut dbit, y compris dans des zones sans cble ni projet de fibre optique.

Du trs haut dbit sans la fibre optique ni le cble rnov, en musclant le traditionnel rseau tlphonique en cuivre qui supporte aujourd'hui l'ADSL, utilis par 22,6 millions de foyers franais. C'est la promesse du VDSL2, une technologie qui permet d'augmenter significativement les dbits des lignes de cuivre par rapport l'ADSL, jusqu' 100 Mgabits par seconde thoriquement en dbit descendant, dans les faits autour de 30 Mgas. Le gendarme des tlcoms, l'Arcep, vient d'annoncer qu' la suite de l'avis favorable remis par un comit d'experts indpendants, cette technologie serait tendue l'ensemble du territoire. En ralit, le gain en dbit ne sera rel que pour les logements se situant au maximum 1,5 km des centraux tlphoniques : 14,5% des lignes, soit 4,46 millions de foyers seront donc ligibles. La plus grande partie de ces lignes se situent dans des zones o il n'y a pas de cble ni de projet de fibre optique des oprateurs privs.

Lancement national en novembre

Orange, propritaire du rseau de cuivre, devra rendre publique une offre de gros de VDSL2 pour les oprateurs alternatifs sous un mois. SFR, Free et Bouygues Telecom auront trois mois de plus pour assurer la migration de leur rseau dgroup, consistant rendre leurs quipements dans les centraux tlphoniques (les DSLAM) compatibles avec cette technologie. L'ouverture commerciale nationale du VDSL2 aura donc lieu l'automne, en novembre. Mais les oprateurs commercialisent d'ores et dj des offres VDSL2 sur la partie du territoire qu'ils desservent directement (les lignes qui ne passent pas par des sous-rpartiteurs), au mme prix que l'ADSL. Free aurait dj fait migrer 30% de ses abonns sur le VDSL2. Il faut pour cela une Box compatible, ce qui est le cas gnralement des botiers de dernire gnration


la tribune