Le vice-président du Bureau politique du mouvement du Hamas, Ismaïl Haniyeh, a déclaré que l'Intifada a commencé en Cisjordanie occupée et que les menaces de l'ennemi israélien n'effrayent pas le peuple palestinien en Cisjordanie occupée et la Bande de Gaza.

Dans son discours lors des funérailles de Moufaid Moukhalalati, l'ancien ministre de la santé, Haniyeh a averti l'occupation de commettre une nouvelle agression sur la Bande de Gaza.

Il a ajouté : "L'agression israélienne sur notre peuple palestinien ne peut pas mettre fin à la résistance palestinienne et l'Intifada".

Le vice-président du Bureau politique du Hamas a souligné que personne ne peut briser la révolution des Palestiniens en colère.

D'autre part, il a salué le défunt Moukhalalati qui a passé sa vie au service de la science, il a fondé la faculté de médecine à l'université islamique et a travaillé pour développer le secteur sanitaire au ministère palestinien de la santé.

Centre Palestinien d'Information 23/06/2014