Apple a inauguré hier sa conférence annuelle destinée aux développeurs, la Worldwide Developers Conference, avec une série d’annonces centrées sur ses nouveaux systèmes d’exploitation iOS 9 et Mac OS X 10.11 El Capitan. La firme à la pomme a conclu en dévoilant son très attendu service d’écoute de musique en ligne baptisé Apple Music.
Cette année, le slogan de la Worldwide Developers Conference d’Apple est « The epicenter of change », ou « l’épicentre du changement »
Comme chaque année à la même époque, Apple organise sa Worldwide Developers Conference(WWDC). L’occasion de découvrir les dernières nouveautés de la marque en matière de logicielset de services en ligne. Au menu cette année, les mises à jour iOS 9, Mac OS X El Capitan et la présentation d’Apple Music.Mac OS X El Capitan succède à Yosemite

Apple a débuté sa présentation en dévoilant la dernière mise à jour de son système d’exploitationMac OS X 10.11 baptisée « El Capitan ». Pour la petite histoire, El Capitan est un célèbre rocher qui se trouve dans le parc national de Yosemite (États-Unis), Yosemite étant justement le nom de l’actuelle version de Mac OS X. Avec El Capitan,Apple introduit plusieurs améliorations ergonomiques qui n’ont rien de révolutionnaire mais qui rendront l’utilisation plus appréciable. Cela commence par une nouvelle police de caractère nommée San Francisco et censée rendre la lecture plus confortable, notamment sur les écrans Apple qualité Retina. La navigation multitâche est facilitée avec la fonction Mission Control qui sert à basculer entre les fenêtres actives que l’on peut aussi afficher par deux côte à côte.Le navigateurInternetSafari pourra épingler les onglets, une fonction proposée de longue date par la concurrence. Par ailleurs, l’outil de recherche Spotlight peut comprendre les requêtes formulées en langage naturel et sa fenêtre peut être déplacée et redimensionnée. Dans les entrailles de cette nouvelle mouture, la principale innovation concerne l’intégration duframework(structure logicielle) Metal, la technologie Apple qui gère l’accélération graphique. Déjà intégrée à iOS 8, Metal va améliorer les performances générales de Mac OS X en matière d’affichage ainsi que la prise en charge de la 3D pour les jeux. El Capitan sera disponible en mise à jour gratuite à partir de cet automne.
Avec la dernière version de Mac OS X El Capitan, Apple s’est attaché à peaufiner la version actuelle de son système d’exploitation (Yosemite) qui souffrait de quelques défauts de jeunesse touchant l’ergonomie et les performances. © Apple

iOS 9 plus « proactif »

La nouvelle version du système d’exploitation mobile iOS, qui sera disponible cet automne, se veut plus « proactive ». Concrètement, l’assistant vocal Siri pourra intervenir de façon plus contextuelle : suggérer des applications à lancer ou des personnes à contacter en se basant sur les habitudes de la personne, ajouter automatiquement dans le calendrier une invitation reçue par courriel ou encore tenter d’identifier un appel entrant inconnu en allant chercher dans les courriers électroniques. Par ailleurs, Apple ouvre Siri aux applications tierces en fournissant aux développeurs une API spécifique pour l’intégration et une autre dédiée à la recherche d’informations. Ainsi, lorsque les usagers effectueront une requête via Siri, ce dernier pourra travailler avec l’application tierce la plus pertinente présente sur lesmartphone ou la tablette.L’autre grande nouveauté d’iOS 9, qui va faire sourire les utilisateurs de Google Maps, est l’ajout des informations en temps réel sur les transports en commun dans l’application Plans. Disponible depuis plusieurs années dans le service de cartographie de Google, cette option ne l’était pas encore chezApple. Le calcul des itinéraires pourra se faire en tenant compte des horaires des différents modes de transport en commun disponibles. Cette nouvelle fonction sera proposée à partir de cet automne dans de grandes villes nord-américaines, dans 300 villes en Chine, à Londres et Berlin, mais pour le moment pas en France.Signalons enfin parmi les autres nouveautés d’iOS 9 l’ajout d’un mode multitâche pour l’iPad qui permettra d’ouvrir deux applications côte à côte, une version enrichie de l’application Notes (barre d’outils, ajout de contenus depuis Plans, Safari…) ainsi qu’une nouvelle application appelée News. Cette dernière permet d’élaborer son propre fil d’actualité en renseignant ses préférences, les contenus étant mis en page façon magazine, de manière semblable à ce que propose Flipboard. La bonne nouvelle concernant iOS 9 est qu’il sera disponible gratuitement à partir de l’iPhone 4s, de l’iPad 2, de l’iPod touch cinquième génération et de l’iPad mini.
Le nouveau service d’écoute de musique en streaming Apple Music sera disponible à partir du 30 juin sur iPhone (iOS 8.4), Mac et PC puis, à l’automne, sur les mobiles Android. © Apple

Apple Music, du streaming musical… mais pas seulement

On savait de longue date qu’Apple se préparait à entrer sur le marché de la musique diffusée enstreaming. Cela sera le cas à partir du 30 juin, avec un service baptisé Apple Music. Il s’agira d’une offre payante facturée 9,99 dollars par mois, et vraisemblablement le même prix en euros. Une offre « famille » à 14,99 dollars par mois donnera accès au service à six personnes d’un même foyer. Apple Music se décompose en trois services.Il y a d’abord la discothèque personnelle de l’utilisateur qui fusionne avec le catalogue Apple Music, riche de 30 millions de titres. L’écoute en streaming et la création de listes de lecture se fait quelle que soit la source d’origine (iTunes, CD convertis en fichiers numériques, Apple Music) et le client pourra télécharger les albums et titres pour les écouter hors connexion. En s’appuyant sur les goûts musicaux de la personne ainsi que sur les sélections élaborées par une équipe d’experts, la fonction « For You » recommandera des albums, des morceaux et composera des listes de lectures sur mesure.La deuxième partie d’Apple Music est une radio en ligne baptisée Beats One. Animée par plusieurs DJ connus (Zane Lowe, Ebro Darden et Julie Adenuga) depuis Londres, New York et Los Angeles, elle émettra en continu en proposant des concerts en direct, des sélections, des interviews d’artistes, etc. Les auditeurs pourront suivre le programme commun ou bien basculer sur l’une des stations thématiques.Le dernier volet d’Apple Music se nomme Connect. Il s’agit d’un réseau social grâce auquel les artistes pourront tisser des liens avec leurs fans en créant des pages personnelles qu’ils alimenteront à leur gré avec des clips vidéo, des photos, des textes de chansons voire leur dernier titre en avant-première. Lors de son lancement, Apple Music sera disponible sur iPhone sous iOS 8.4 ainsi que les Mac et les PC possédant la dernière version d’iTunes. Apple joue aussi l’ouverture en proposant le service sur les terminaux Android à partir de cet automne.