La nouvelle version bêta de Chrome est capable d’analyser le contenu d’une page Web afin de détecter les animations Flash indésirables et de les bloquer afin d’augmenter l’autonomie et les performances d’un ordinateur portable.
Dans la nouvelle version bêta du navigateur Chrome, Google cherche à améliorer l’autonomie de la batterie des ordinateurs portables. Le géant de l’Internet s’est évertué à viser les composants Web non indispensables et énergivores. C’est notamment le cas de Flash. La version de test propose donc de bloquer ce type de contenus, s’ils ne sont pas strictement nécessaires à la lecture d’une page. Google vise en particulier les publicités dotées de vidéos qui se déclenchent automatiquement. Seuls les contenus non détectés comme des publicités s’afficheront, les autres seront mis directement en pause.
La prouesse de Google est de parvenir à identifier quel élément est important et quel autre doit être bloqué par défaut. En plus de soulager le processeur et d’atténuer le courroux de l’internaute, Google plaide également pour sa paroisse. Les internautes utilisent bien souvent l’extension Adblock pour supprimer l’ensemble des publicités. Or, ce n’est pas dans l’intérêt du géant d’Internet de voir disparaître totalement ces publicités, mais plutôt de les rendre moins envahissantes et perturbantes.