Un bénéfice net de plus de 20 mds de DA pour la BEA

08 juil. 2014 17:25


La banque extérieure d'Algérie (BEA) a réalisé en 2013 un bénéfice net en baisse à 20,9 milliards de DA contre 35,6 milliards de DA en 2012, selon le procès verbal de l'assemblée générale ordinaire de la banque publié mardi.
L'exercice financier de cette banque fait ressortir un bénéfice net de 20,9 milliards de DA et un total bilan de 2.111 milliards de DA, est- il indiqué dans le procès verbal de l'assemblée ordinaire de la banque.


L'assemblée générale a décidé d'affecter 5% du bénéfice net aux réserves légales soit 1,04 milliard de DA, 15 milliards de DA aux dividendes et 4,88 milliards de DA aux réserves facultatives.


En 2013, la banque a augmenté son capital à 100 mds de DA (1 milliard d'euros) pour se positionner grâce à l'évolution positive et régulière de son capital qui est passé de 24 mds de DA en 2005 à 76 mds de DA en 2011 comme une banque émergente parmi le système bancaire international.
Ces différentes augmentations de capital se sont réalisées exclusivement par incorporation d'une partie des bénéfices engrangés par la banque, relève-t-on au niveau de la banque.


Deuxième plus grande banque en Afrique du Nord et 8ème sur le continent africain, la BEA est présente à l'international à travers plusieurs filiales et participations en Europe, aux Emirats Arabes-Unis et au Luxembourg.
En Algérie la banque publique dispose de plus de 20 participations et filiales, tant industrielles que financières.



Historiquement, le champ de développement et d'activités de la BEA était orienté essentiellement vers les secteurs des hydrocarbures et des grandes industries avant de s'ouvrir par la suite sur d'autres segments de la clientèle comme la PME, les particuliers et ménages. La BEA est une banque à capitaux publics détenus à 100% par l'Etat.


EcoNews