Toutes les études le montrent, les Français ont le moral dans les chaussettes. Ce sont les champions d’Europe du pessimisme. A peine 30% se disent confiants dans l’avenir. La crise, le chômage, la perte de pouvoir d’achat, les charges, le poids de la réglementation, le dégoût des affaires, le rejet de la classe politique, n’en jetez plus. Les motifs de la sinistrose ambiante sont nombreux.

Alors, de plus en plus de Français choisissent chaque année de quitter la France. Officiellement, 1.600 000 de nos compatriotes sont enregistrés auprès de nos Ambassades, mais on estime que 2.500 000 Français vivent en dehors de l’Hexagone.

Un bond spectaculaire en dix ans. Ce phénomène ne touche pas que les riches. Les exilés fiscaux qui tentent d’échapper au fisc sont une infime minorité. On part pour d’autres raisons, à tous âges. Que ce soit par ras-le-bol professionnel, dépit amoureux, opportunité de carrière, envie de découverte, tous sont en quête d’une vie meilleure. Mais l’herbe est-elle vraiment plus verte ailleurs ? C’est ce que nous allons voir dans cette émission. « Faut-il quitter la France ? », c’est le 45ème numéro d’un Œil sur la planète.

Vous trouverez plusieurs reportages à travers la planète dont celui-ci à Dubai:

Dubaï, le nouveau rêve américain, de Sophie Claudet, Vincent Kelner

Pour certains Français issus de l’immigration, partir apparait comme la seule solution quand l’avenir semble irrémédiablement bouché. A Dubaï, où la croissance affiche 5%, le nombre de Français a triplé en 8 ans.