Brésil-Allemagne, l'avant-match



Début des demi-finales de la Coupe du monde 2014 avec l'affiche Brésil-Allemagne, programmée ce mardi à 22 heures (heure française) du côté de Belo Horizonte. Les dernières infos.
Brésil-Allemagne, un seul précédent
Aussi étonnant que cela puisse paraître, le Brésil, seule équipe à avoir participé à toutes les éditions de la Coupe du monde, et l'Allemagne, qui détient le record du nombre de matches joués en Coupe du monde (104), ne se sont affrontés qu'à une seule reprise en Coupe du monde. C'était le 30 juin 2002 à Yokohama en finale du Mondial 2002. Et c'est la Seleçao qui a donc remporté cette seule confrontation, grâce à un doublé de Ronaldo, accrochant à cette occasion la cinquième étoile à son maillot.

206 - Le Brésil et l'Allemagne ont disputé 206 matches à eux deux en CdM mais ne se sont rencontrés qu'une seule fois (finale 2002). Cadors.
— OptaJean (@OptaJean) 7 Juillet 2014
Une prolongation en perspective ?

D'après l'écran du stade, Brésil et Allemagne sont à égalité à la 92e minute de jeu ! Prémonitoire ? @sports_fr pic.twitter.com/ncgKDrs8wf
— Michael Balcaen (@micab016) 7 Juillet 2014
Willian, successeur d'Amarildo ?
"Un seul être vous manque et tout est dépeuplé." Cette expression prend tout son sens à quelques heures du choc qui opposera le Brésil à l'Allemagne, première demi-finale de la Coupe du monde, qui se jouera à l'Estádio Mineirão de Belo Horizonte. La blessure de Neymar a tout d'une catastrophe pour le pays hôte, qui sera privé de son fer de lance. Pourtant, ce n'est pas la première fois que les quintuples champions du monde doivent composer sans leur étoile. En 1962 au Chili, Pelé, alors âgé de 21 ans, s'était blessé durant la compétition et avait dû déclarer forfait dès le premier tour. Amarildo, alors à Botafogo, avait réussi à faire oublier le triple buteur de la finale de 1958. "Je n’étais pas nerveux, bien au contraire. J’ai abordé ce match comme quelque chose de normal et de stimulant, parce que j’avais besoin de montrer de quoi j’étais fait. Bien sûr que je ne voulais pas que Pelé se blesse, mais j’avais besoin de prouver ce que je valais et je l’ai fait lors d’un match décisif, contre l’Espagne. C’était un match charnière", a déclaré celui qui s'était fait connaître grâce à un doublé crucial face à la Roja, dans un entretien publié sur le site de la Fifa. Et l'intéressé d'ajouter: "J’essayais à l’époque de mettre ma carrière sur les rails et j’avais besoin de l’estime des Brésiliens. Il fallait que je sois à la hauteur des événements. Je n’étais pas spécialement nerveux. En revanche, je sentais que je devais tout donner dans ce choc." Willian, favori pour prendre la place de Neymar, devra prendre exemple sur son illustre prédécesseur pour faire oublier le joueur du Barça...
Hamman: "L'Allemagne de 2014 est meilleure que celle de 2002"
Brésil-Allemagne, c'est le choc des demi-finales de la Coupe du monde. Les deux sélections ont joué 14 finales cumulées et pourtant, ils ne se sont rencontrés qu'une seule fois en 20 éditions. C'était en 2002 lors de la finale au Japon, qui avait vu les Brésiliens se défaire de la Nationalmannschaft grâce à Ronaldo, auteur d'un doublé. Dietmar Hamann, titulaire lors de ce match, n'a pas oublié et souhaite que ses successeurs effacent ce souvenir douloureux. Pour l'ancien milieu de terrain de Liverpool, l'équipe actuelle a largement les moyens d'y arriver. "À l'époque, nous formions un groupe efficace qui tournait bien. Mais nous étions loin d'avoir le talent des jeunes d'aujourd'hui. Bernd Schneider et parfois Torsten Frings, qui jouait arrière droit, étaient en charge de faire le jeu. C'était tout ! Aujourd'hui, la Nationalmannschaft dispose de Mario Götze, Mesut Özil, Toni Kroos, André Schürrle, Bastian Schweinsteiger et normalement de Marco Reus, qui s'est malheureusement blessé et a dû déclarer forfait. Ces cinq ou six joueurs sont capables de se créer des occasions", a-t-il ainsi déclaré dans un entretien accordé au site de la Fifa. Le joueur formé au Bayern Munich rajoute: "Ma génération était solide, notre défense était convenable et Oliver Kahn était un grand gardien. Nous gagnions nos matches en nous contentant souvent d'un but. L'équipe actuelle possède les qualités requises pour marquer quatre ou cinq fois si nécessaire."
Klose encore titulaire ?
On ne change pas une équipe qui gagne. Pour une fois, Joachim Löw pourrait faire sien ce dicton. Le sélectionneur de la Mannschaft, qui a beaucoup fait tourner son équipe depuis le début de la Coupe du monde, n'alignant jamais le même onze de départ d'un match à l'autre, serait tenter à l'idée de remettre la même équipe qui a débuté face à la France en quarts de finale. Philipp Lahm, le capitaine de cette sélection allemande, serait ainsi aligné à droite d'une défense composée par ailleurs de Jerome Boateng et Mats Hummels dans l'axe et de Benedikt Höwedes à gauche. Au milieu, Sami Khedira et Bastian Schweinsteiger feraient la paire. Enfin, Miroslav Klose serait aligné en pointe de l'attaque, avec Toni Kroos derrière et Mesut Özil et Thomas Müller pour l'épauler sur les côtés. Charge à la défense brésilienne de museler le vétéran allemand (36 ans, 135 sélections, 70 buts), lequel peut devenir le meilleur buteur de l'histoire de la Coupe du monde devant un certain... Ronaldo, avec 16 réalisations s'il marque une fois en demi-finale. La composition probable de l'Allemagne: Neuer - Lahm, Boateng, Hummels, Höwedes - Khedira, Schweinsteiger - Müller, Kroos, Özil - Klose.

17 - L'Allemagne a utilisé le moins de joueurs lors de cette Coupe du Monde parmi les 4 demi-finalistes. Noyau.
— OptaJean (@OptaJean) 7 Juillet 2014
Willian et Dante attendus d'entrée
Confronté à l'absence de Neymar, victime d'une fracture vertébrale en quart de finale contre la Colombie (2-1) et forfait pour le reste de la Coupe du monde, Luiz Felipe Scolari ne devrait pas revoir ses plans pour autant contre l'Allemagne ce mardi en demi-finale. Le Brésil devrait ainsi évoluer en 4-2-3-1 comme elle en a l'habitude depuis le début de la compétition. C'est Willian, le jeune joueur de Chelsea, qui devrait avoir le redoutable honneur de remplacer la star de la Seleçao. Il s'installerait en revanche sur le côté droit, son compatriote et coéquipier chez les Blues, Oscar, devant récupérer l'axe tandis que Hulk évoluerait à gauche comme contre la Colombie, ce qui reste son meilleur match depuis le début du Mondial. Autre coup dur pour la Seleçao, l'absence de son capitaine et patron de la défense, Thiago Silva, suspendu pour une accumulation d'avertissements. Le Parisien devrait être relayer par Dante, qui a l'avantage par rapport à Henrique de bien connaître les attaquants allemands pour évoluer au Bayern Munich. Son compère dans l'axe, David Luiz, portera le brassard pour cette demi-finale. La composition probable du Brésil: Julio Cesar - Maicon, David Luiz, Dante, Marcelo - Fernandinho, Luiz Gustavo - Willian, Oscar, Hulk - Fred.

Cruyff: "L'Allemagne, la seule équipe qui joue bien"
Johan Cruyff considère que des quatre sélections encore en lice pour remporter la Coupe du monde, seule l'Allemagne a montré un football de qualité sur les pelouses brésiliennes. "Au nom du football, j'espère que ce sera l'Allemagne qui gagnera, c'est la seule équipe qui joue un bon football. Il est vraiment dommage que des pays comme le Brésil ou l'Argentine exploitent aussi peu leur talent", a écrit le triple Ballon d'Or néerlandais dans la chronique qu'il tient au sein du De Telegraaf. Parmi les joueurs de la Mannschaft, un milieu de terrain attire l'attention du vainqueur de la Ligue des champions à trois reprises avec l'Ajax Amsterdam: "J'aime surtout voir Toni Kroos. Il fait tout bien, il possède un contrôle de balle presque parfait".

L'appel pour Thiago Silva rejeté
Averti lors du quart de finale du Brésil contre la Colombie, Thiago Silva sera bien suspendu pour la demie de la Coupe du monde 2014 contre l’Allemagne. La Fifa a rejeté l’appel fait par la Fédération brésilienne concernant ce carton jaune logiquement reçu par le capitaine de la Seleçao pour avoir gêné le gardien lors d’un dégagement au pied. "La Commission de discipline ne peut pas examiner cette demande car aucune base juridique lui donne le droit de traiter une telle demande", précise l’instance internationale. Pour rappel, le joueur du PSG méritait parfaitement cette sanction administrative, comme le prévoient les lois du jeu.

Matthäus: ''Le Brésil est vulnérable''
Pour la deuxième fois de leur histoire seulement, le Brésil et l'Allemagne se retrouvent en Coupe du monde. Défaite par la bande à Ronaldo lors de la finale du Mondial 2002 (2-0), la Nationalmannschaft compte bien priver les quintuples champions du monde d'un sacre à domicile et se qualifier en finale pour la huitième fois de leur histoire. Lothar Matthäus, le recordman de sélections pour l'Allemagne, est confiant avant le match qui opposera les deux nations. "Les Allemands sont habitués à ce qu'il y ait beaucoup d'ambiance. En Bundesliga, ils jouent presque chaque semaine dans des stades pleins, qui sont pratiquement aussi grands que ceux du Brésil. À chaque match à l'extérieur, ils ressentent la pression liée au fait que le stade entier soit contre eux. C'est la même chose qui va se passer face au Brésil. Mais on peut aussi considérer qu'il y a beaucoup de pression qui pèse sur le pays hôte et que c'est un avantage pour l'Allemagne", a déclaré le champion du monde 1990, dans un entretien publié sur le site Internet de la Fifa. Lothar Matthäus en remet une couche: "On a pu voir que les Brésiliens étaient très sensibles, ils ont beaucoup pleuré depuis le début de la Coupe du monde. Pas seulement de tristesse, mais aussi de joie. Ils laissent parler leurs émotions. On voit ainsi la vulnérabilité de cette équipe. Reste à savoir comment elle parviendra à gérer toute cette pression. Le Brésil a l'avantage de jouer à domicile, mais l'Allemagne a l'avantage d'être une équipe solide".
Un arbitre mexicain pour Brésil-Allemagne
Le match entre le Brésil et l'Allemagne comptant pour les demi-finales du Mondial sera arbitré par le Mexicain Marco Rodriguez. Ce sera son troisième match de la Coupe du monde après Belgique-Algérie (2-1) et Italie-Uruguay (0-1). S'il a déjà arbitré des sélections, l'homme en noir a connu sa plus grande expérience dans le football de clubs en arbitrant la finale de la Coupe du monde des clubs 2007 entre le Boca Juniors et l'AC Milan.
David Luiz rend hommage à son père
David Luiz, l'un des leaders de la sélection brésilienne, sera capitaine dans le duel face à l'Allemagne. Le futur défenseur central du Paris Saint-Germain est reconnu dans le groupe de Luiz Felipe Scolari comme meneur d'hommes. Et cette aptitude viendrait, selon lui-même, de l'héritage de son père Ladislau Marinho. Dimanche, le père de l'ancien joueur du Benfica et de Chelsea a fêté son anniversaire, l'occasion pour son fils de lui rendre hommage sur les réseaux sociaux… "Joyeux anniversaire, papa ! Tu seras toujours mon exemple, mon idole, mon compagnon, mon tout… Je n'y arriverais pas sans toi ! Je t'aime", a écrit l'auriverde sur Instagram.