Gourcuff avait bel et bien signé pour trois ans au mois de mai dernier



Hier, nous avons pu confirmer l’information parue le 24 mai sur ces mêmes colonnes, selon laquelle Christian Gourcuff avait signé son contrat, devenant ainsi le futur sélectionneur national, en remplacement de Vahid Halilhodzic. Seulement, l’information avait été donnée au conditionnel. Comme les Verts préparaient la Coupe du monde, on a voulu préserver la sérénité du groupe. Mais hier, nous avons confirmé à 100% que Christian Gourcuff a bel et bien paraphé son contrat au mois de mai dernier, pour une durée de trois ans. Une source autorisée auprès de la FAF nous l’a confirmé hier. La signature, comme nous l’avons révélé, a eu lieu en France. Ainsi, Gourcuff sera officiellement présenté à la presse nationale, une fois à Alger. Le départ de Halilhodzic était prévisible Selon notre source, les responsables de la Fédération algérienne de football, à leur tête Mohamed Raouraoua, étaient persuadés que le départ de Halilhodzic était officiel. Le président de la FAF savait qu’il était saturé et sous une pression terrible avant la Coupe du monde. C’est ce qui a poussé Raouraoua à prendre ses devants. Le fait d’avoir négocié avec des émissaires de la Fédération qatarie, dans un luxueux hôtel à Tunis, alors qu’il était en compagnie de son épouse, prouve qu’il voulait partir.
Le Buteur