Le service de streaming vidéo illégal Popcorn Time a brièvement connu une déclinaison sur navigateur web avant de fermer à cause d'un trafic trop important.

Pendant quelques heures, les détracteurs du service de streaming de vidéo illégal Popcorn Timeont dû avoir des sueurs froides. Des développeurs, visiblement non liés à Popcorn Time, sont parvenus à porter l’application (disponible sur Windows, OS X, Linux, Android et depuis peu iOS) sur navigateur web. À l’adresse logique http://popcorninyourbrowser.net l’on pouvait en effet retrouver une version, certes limitée, mais fonctionnelle, du service.
Un cauchemar devenu (brièvement) réalité

À lire aussi : Popcorn Time sur iOS : l’installation désormais possible depuis un Mac
« Pouvait », puisque le site indique depuis ce matin que Popcorn in Your Browser n’est plus. À en croire le message affiché sur la page d’accueil, la faute incombe à un trop fort trafic qui a mis à mal les serveurs de Coinado, l’outil de torrenting à distance utilisé par les développeurs pour streamer la base de données de fichiers torrents de yts.to vers un tag vidéo HTML5.
Coinado aurait alors décidé de couper son offre d’essai gratuite, utilisée par les développeurs pour faire tourner Popcorn in Your Browser. Concernant Coinado, gratuit pour le moment tant qu’il est en bêta, le service devrait par la suite adopter une facturation de 0,09 dollar par gigaoctet, à payer en bitcoins pour l’anonymat de tous.
Popcorn Time > l’Hydre de Lerne

Avant la chute, Popcorn in Your Browser permettait donc de faire plus ou moins ce qu’il est possible de faire depuis l’application. Rechercher un film bien entendu, puis le mettre à charger sans certitude que cela fonctionne. Les résolutions 720p et 1080p étaient également de la partie, contrairement aux sous-titres dont l’absence aurait certainement gêné les moins anglophones. En démontrant ainsi qu’il était bien possible de porter le service sur navigateur, il y a fort à parier que d’autres développeurs tentent prochainement l’aventure.