Halilhodzic confirme son départ et règle ses comptes avec la presse algérienne



Actualité, Sport - le 6 juillet 2014 à 21 h 31 min - Amel Bouazza.

Vahid Halilhodzic a annoncé officiellement son départ de l’équipe nationale, ce dimanche 6 juillet, dans un communiqué publié sur le site de la FAF. « Aujourd’hui, après avoir vécu trois années en Algérie, mes obligations familiales et l’attrait de nouveaux challenges sportifs ont pesé lourdement dans mon choix. Je pars fier de mon bilan après avoir respecté totalement mon contrat avec la FAF », a indiqué coach Vahid, qui ne précise pas sa prochaine destination.
Le technicien bosnien remercie le président Bouteflika, le Premier ministre Abdelmalek Sellal et le président de la FAF Mohamed Raouraoua. « Je n’oublie pas de remercier vivement le président de la FAF Mohamed Raouraoua avec lequel j’ai travaillé pendant trois ans en étroite collaboration pour réaliser les objectifs fixés et qui a mis à la disposition du groupe tous les moyens nécessaires pour assurer cette difficile mission », a ajouté coach Vahid qui a réussi à qualifier l’Algérie, pour la première fois de son histoire, aux huitièmes de finale du Mondial au Brésil.
Le technicien bosnien rend hommage aux joueurs et au « formidable » public algérien, mais tient rancune à la presse algérienne. « Seule fausse note, que je tiens à relever, le comportement indélicat d’une certaine presse, pas toute heureusement, qui n’a pas cessé de stigmatiser, non seulement mon travail, mais s’en est pris à ma propre personne et à ma famille, ce que je n’oublierai et ne pardonnerai jamais. »
Vahid Halilhodzic confirme ainsi son départ de l’équipe nationale et décline la demande du président Bouteflika de rester à la tête des Verts.